Je cherche un logement

Faut-il vendre ou acheter en premier ?

Peur de se retrouver sans toit au-dessus de la tête, ou de cumuler deux emprunts ? Lorsque l’on souhaite vendre son logement pour en acquérir un nouveau, l’ordre des choses n’est pas si simple. Nous vous aidons à y voir clair.

 

 

Vendre avant : Pas besoin de crédit relais 

Vous n’avez pas les moyens d’acquérir votre nouveau bien sans crédit et l’idée d’un prêt relais vous fait peur ? Votre inquiétude est compréhensible, le risque de ne pas trouver d’acheteur dans les temps étant bien réel. Pour vous épargner des nuits sans sommeil, commencez par bien évaluer votre bien et étudiez le marché local pour vous positionner. Plus votre prix sera juste, plus votre bien partira vite. Une fois l’acheteur trouvé, pas d’emballement. Après la signature de la promesse de vente, n’oubliez pas qu’il dispose d’un délai de 7 jours pour se rétracter.

Par ailleurs, n’hésitez pas à demander le prolongement du délai de trois mois entre la signature du compromis et celle de l’acte de vente : cela vous laissera une marge supplémentaire pour trouver votre nouveau home sweet home. Avec toutes ces précautions, peut-être parviendrez-vous-même à faire coïncider la signature des deux actes notariaux : votre compromis de vente et l’acte de vente de l’ancien.

Acheter en premier : Un coup de cœur n’attend pas 

Vous avez craqué sur un appartement et vous ne voulez pas prendre le risque de passer à côté ? Rien ne nous empêche d’acheter avant d’avoir vendu le vôtre. La banque vous proposera alors un prêt relais qui vous permettra d’emprunter 60 à 80 % de la valeur du bien. Vous rembourserez le capital de ce crédit relais lors de la vente effective de votre appartement ou maison.

Autre option : le prêt achat revente, très utile quand vous n’avez pas fini de rembourser le prêt de votre premier logement. Proposé par certaines banques, il consiste à réunir en un seul prêt celui du bien à vendre et celui du futur bien. Avantage non négligeable : vous bénéficiez d’un taux d’intérêt plus faible que celui des prêts relais et d’une exonération des frais de remboursement anticipé. En revanche, vous vous engagez à rembourser d’importantes sommes au bout de deux ans, si le premier bien n’est pas vendu. Dans les deux cas, votre objectif sera de vendre au plus vite.

 

Avec toutes ces informations, vous êtes armé pour prendre la meilleure décision.

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook