Je cherche un logement

Calculer son budget pour un achat dans l’ancien

Si vous êtes à la recherche d’un bien immobilier, vous le savez : les visites se suivent mais ne se ressemblent pas. A la recherche du nid douillet qui correspond à vos attentes et à votre budget, voici ce qu’il faut prendre en compte avant de vous lancer dans l’aventure !

The word "BUDGET" theme written in vintage, ink stained, wooden letterpress type on a wood grained background.

Les frais de notaire

Si pour l’achat d’un logement neuf, les frais de notaire représentent entre 2 et 3 % du prix de vente, ce n’est pas la même chose pour l’ancien.
Dans votre budget, vous devez absolument prendre en compte ces frais obligatoires qui représentent tout de même entre 7 et 8 %.

 

Les frais d’agence

De manière générale, cette marge varie selon le prix d’achat du bien. En clair, les biens les moins chers sont à un pourcentage plus élevé et l’inverse pour les gros achats.
Bon à savoir : Ces honoraires ne sont pas encadrés par la loi mais ils sont communément compris entre 4 et 8% et doivent être affichés explicitement en TTC.

 

Les travaux nécessaires

Cet appartement ou cette maison vous plait c’est certain, mais il va falloir l’inspecter de près pour définir au plus juste le montant des travaux. Les diagnostics obligatoires vous permettront dans un premier temps d’y voir plus clair : grâce à ses documents, vous pourrez pointer du doigt des problèmes d’isolation avec le DPE, un système électrique trop vieux , la présence de termites ou le raccordement au gaz qui n’est plus aux normes.

Pour le reste, tout est affaire de goûts : voulez-vous changer les revêtements ? Refaire les peintures? Abattre un mur? La salle de bain doit-elle être rénovée ? Et plus encore…

Prenez également en compte le fait de changer de mobilier. Il faut y penser : certains meubles « n’iront plus » dans votre nouvel intérieur et ça aussi, ce sont des frais supplémentaires.

Les rénovations prévues par la copropriété (LIEN Charges de copropriété: maîtriser tous les coûts)

Il y a les dépenses courantes mais n’oubliez pas les frais spéciaux qui concernent les gros travaux d’entretien, de rénovation ou d’amélioration qui vont être votés durant les assemblées générales (LIEN La copropriété : avantages et inconvénients). Et attention, remettre aux normes un ascenseur ou repeindre la cage d’escalier ont un prix…conséquent (LIEN Comment financer de gros travaux de copropriété?). Nous ne serions que trop vous conseiller d’éplucher les derniers rapports d’assemblée et d’ouvrir l’œil sur les travaux qui seront éminemment mis à l’ordre du jour.

Et vous, comment avez-vous évalué votre budget avant d’acheter ? Et étiez-vous satisfait de votre budget prévisionnel ? Faites-nous part de votre expérience, le blog est là pour ça !

 

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook