Je cherche un logement

Se renseigner sur la construction, l’isolation et la situation du bien avant d’acheter

Lors du dernier article, nous avons vu que le classement énergétique d’un bien, ainsi que le DPE, étaient des éléments à observer avec attention avant d’acheter un bien.

En effet, à l’heure où les énergies sont particulièrement onéreuses, choisir un logement bien classé sur le plan de la consommation énergétique peut permettre d’alléger sa facture énergétique de façon conséquente.

Aujourd’hui, nous allons voir qu’il existe d’autres points à vérifier avant d’acheter un bien. Ils vont également permettre de comparer les logements à l’achat entre eux sur le plan de la consommation énergétique, et d’apprécier le montant de sa future facture énergétique.

L’année de construction du logement est une information importante à considérer.
Avant 1974, les logements n’étaient soumis à aucune réglementation thermique ni obligation d’isolation. Les immeubles bâtis avant cette date ont donc de fortes chances de se révéler énergivores.
Depuis 2006, les logements sont soumis à la réglementation thermique 2005 (ou RT 2005). Les logements construits à partir de 2006 répondent à une consommation d’énergie maximale et à des exigences d’isolation.
Les logements qui seront construits à partir de janvier 2013 répondront à la nouvelle réglementation thermique RT 2012, qui vise à la construction de bâtiments basse consommation. Les logements neufs construits à partir de 2013 seront donc peu gourmands en énergie.

La réalisation de travaux visant à améliorer l’isolation du bâtiment ou du logement est dans ce cadre un point positif. Il ne faut pas oublier de demander, surtout concernant les logements construits avant 2006, si de tels travaux ont été réalisés, sur tout ou partie du bâtiment.
N’hésitez pas à consulter le carnet d’entretien de l’immeuble pour savoir quels travaux ont été menés précisément.

La situation du bien à acquérir est également essentielle.
Un appartement entouré, au dessus, en dessous et sur les côtés par d’autres appartements bien chauffés profitera de la chaleur des voisins. Si les parties communes sont chauffées, c’est aussi un point positif. La facture d’énergie du logement en question sera, normalement, peu élevée.
En revanche, un appartement situé au dernier étage, au rez-de-chaussée, dont l’un des murs est un pignon de l’immeuble, qui est orienté au nord ou encore qui est voisin d’un appartement vide et donc non chauffé…consommera nettement plus d’énergie pour être chauffé à une température équivalente.

Lors de la visite, il convient aussi d’observer attentivement l’isolation des fenêtres et des portes. Si vous le pouvez, renseignez-vous également sur l’isolation des murs et de la toiture.

Une autre fois, nous verrons qu’il est tout aussi important de s’interroger sur la nature du chauffage : individuel ou collectif, électrique, au fioul ou au gaz…car ces éléments ont une forte incidence sur la facture énergétique.


Source : ADEME

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , , , , , , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook