Gironde, Nouvelle-Aquitaine

Bordeaux : baisse ou hausse des prix en 2020 ?

Après une flambée de l’immobilier ces dernières années, 2019 a vu un ralentissement des prix sur Bordeaux. Cet infléchissement est-il le signe d’une stabilisation du marché immobilier bordelais ou juste une pause avant une nouvelle hausse ?

Après des années de folle hausse, les prix de l’immobilier bordelais se stabilisent. Sur un an, les montants des appartements anciens ont diminué de 0,2 %, une baisse inédite pour la Belle Endormie. Et si on enregistre un rebond de 0,3 % de ces prix sur les trois derniers mois, cette augmentation est loin des records affichés les années précédentes.

Le prix moyen au m2 atteint 4 606 € sur les trois derniers mois, ce qui fait de Bordeaux la deuxième grande ville la plus chère de France après Paris.

UN MARCHÉ LOCATIF QUI SE PORTE BIEN

À l’inverse de cette tendance, le marché locatif bordelais continue de progresser. Le loyer moyen d’un bien vide est de 774 €, enregistrant une hausse de 5,1 % sur un an. De plus, le délai de relocation est extrêmement court. Il faut compter une moyenne de 16 jours pour louer un bien vide sur la commune.

La même tendance est observée pour les locations meublées. Ce n’est donc pas l’immobilier bordelais dans son ensemble qui est affecté. Ce ralentissement porte sur le montant des ventes immobilières et n’impacte pas le marché locatif.

-0,2%

C’est la baisse du prix moyen au m2 d’un appartement ancien enregistré à Bordeaux sur la dernière année.

DES PRIX À LA HAUSSE SUR BORDEAUX MÉTROPOLE

Le marché de l’immobilier sur Bordeaux Métropole est plutôt haussier. On peut trouver une explication dans le report de certains acheteurs en périphérie de la ville.

La hausse du prix des appartements sur un an est de 1,8 % et celle des maisons de 2,9 %. Dans un certain sens, le ralentissement des prix sur Bordeaux profite à son agglomération en pleine expansion.

UNE HAUSSE MODÉRÉE ATTENDUE SUR 2020

Les prévisions immobilières sur 2020 confirment ce tassement des prix immobiliers sur Bordeaux, sans entrevoir une réelle baisse. Les acheteurs restent néanmoins nombreux à orienter leurs recherches sur la ville. De plus, plusieurs programmes immobiliers vont être lancés et sortir de terre en 2020, ce qui devrait soutenir le marché. L’heure n’est donc pas à un retournement de ce dernier, mais à un atterrissage en douceur.

Vous pourriez peut-être aimer ces articles :

Tags  
Blog > Nouvelle-Aquitaine > Gironde > Bordeaux : baisse ou hausse des prix en 2020 ?