Auvergne-Rhône-Alpes, Loire

Fin de la loi Pinel, quelles aides pour l’investissement locatif ?

La réduction d’impôts de la loi Pinel a finalement été prolongée jusqu’au 31 décembre 2021, mais uniquement dans les zones A, Abis et B1, ce qui exclut la Loire. Tour d’horizon sur les autres aides à l’investissement locatif pour ce département.

Après avoir envisagé sa suppression, le gouvernement a finalement maintenu le dispositif fiscal en faveur de l’investissement locatif instauré par la loi Pinel, et ce jusqu’au 31 décembre 2021. Mais cette prolongation ne concerne que les zones A, A bis et B1, et exclut le département de la Loire, y compris sa préfecture Saint-Étienne qui se trouve en zone B2. Les propriétaires bailleurs peuvent solliciter d’autres aides pour investir dans le locatif.

LA LOI DENORMANDIE

Également appelée loi Pinel Ancien, la loi Denormandie permet aussi de bénéficier de réductions d’impôts pour un investissement locatif dans l’habitat ancien dégradé. Pour cela, les travaux doivent représenter au moins 25 % du coût total de l’opération et porter sur l’amélioration de la performance énergétique et l’isolation du logement. L’habitation doit se situer dans une commune éligible au dispositif. Un simulateur sur le site Servicepublic.fr permet de savoir si une ville est éligible au dispositif.

25% C’est le taux minimum que doit représenter le coût total des travaux d’amélioration de la performance énergétique et de l’isolation du logement pour être exigible à la loi Denormandie.

LA LOCATION MEUBLÉE

La location d’un logement meublé permet également de profiter d’une fiscalité avantageuse. Si un propriétaire bailleur loue à un loyer plafonné une pièce de sa résidence principale, il peut même être exonéré d’imposition sur les revenus générés. De nombreux abattements et déductions fiscales existent pour la location d’un meublé. Un calcul préalable est conseillé lorsqu’un propriétaire souhaite se lancer dans ce type d’investissement locatif.

LES AIDES DE L’ANAH

L’Agence nationale de l’amélioration de l’habitat (Anah) propose, sous conditions, une déduction fiscale importante sur les revenus fonciers bruts aux propriétaires qui s’engagent à louer leur bien à des locataires disposant de ressources modestes. Elle peut également participer au financement de certains travaux préalables à la location dans le cadre du contrat Louer Mieux. (Source : SeLoger)

Tags  
Blog > Auvergne-Rhône-Alpes > Loire > Fin de la loi Pinel, quelles aides pour l’investissement locatif ?