Blog > Marché immobilier > C’est le moment de vendre à Sainte-Maxime
Marché immobilier, Près de chez vous

C’est le moment de vendre à Sainte-Maxime

Les indicateurs immobiliers de la commune de Sainte-Maxime sont au beau fixe. De nombreux acheteurs espèrent y dénicher le bien de leur rêve. C’est le moment idéal pour vendre son bien.

Un lieu recherché au cœur du golfe de Saint-Tropez

Au cœur du golfe de Saint-Tropez, Sainte-Maxime est bordée par onze kilomètres de plages de sable fin et de criques naturelles préservées. Station balnéaire réputée, mais également ville dynamique toute l’année, la commune attire les acheteurs en recherche d’une résidence secondaire au soleil.

Elle bénéficie d’un excellent réseau local de transports en commun, Simplibus, ainsi que de liaisons par bateau vers Saint-Tropez. Les acquéreurs se pressent pour investir sur la commune.

La majorité de la clientèle des agences immobilières locales est constituée d’actifs de 40-50 ans ou de retraités qui achètent souvent sans même avoir recours à l’emprunt. Sainte-Maxime attire tout particulièrement une clientèle lyonnaise à la quête de biens haut de gamme.

Profiter de la légère hausse des prix pour vendre

Les prix de l’immobilier sur Saint-Maxime ont légèrement augmenté en 2019. Le prix moyen au m2 sur la commune est de 4 688 euros selon LaCoteImmo.

Cependant, le prix de l’immobilier varie fortement en fonction du secteur et du type de bien. Comme nous l’explique Julien Deroche de l’agence Maya : « il se situe actuellement en moyenne entre 3 000 et 12 000 euros/m2 : de quoi motiver les vendeurs à mettre leurs biens en vente ».

Les vendeurs sont en position de force pour négocier des mandats de vente avantageux et peuvent profiter de faibles marges de négociation sur le secteur.

Quels sont les secteurs recherchés par les acheteurs ?

Sainte-Maxime dispose de nombreux logements avec vue mer et belle exposition pour profiter du soleil méditerranéen. Le quartier le plus coté de la ville est celui du Sémaphore qui propose de très belles villas avec vue mer à proximité immédiate du centre-ville.

Mais pour y accéder, il faut y mettre le prix. « Les biens les plus prestigieux se vendent à des prix pouvant atteindre près de 15 000 euros/m2 » selon Laurent Planchon de l’agence Maya. On trouve également des demeures de charme dans le quartier de la Vierge noire.

Le secteur de la Croisette offre, quant à lui, une grande variété de biens, de la maison des années 1960 à rénover avec vue mer à la villa haut de gamme. Les budgets plus modestes peuvent orienter leur recherche immobilière vers les quartiers de la Nartelle ou du Golf qui regorgent de mazets et d’appartements.

Des opportunités de maisons non rénovées avec vue mer existent encore sur le village limitrophe des Issambres pour ceux qui acceptent de s’éloigner.

Voici des articles qui peuvent vous intéresser :

Tags  

Suivez-nous sur