Blog > Questions immobilières > Sanibroyeur dans mon appartement : j’ai le droit de m’en débarrasser ?
Questions immobilières

Sanibroyeur dans mon appartement : j’ai le droit de m’en débarrasser ?

Vous avez un sanibroyeur dans votre appartement et vous souhaiteriez vous en débarrasser pour installer un WC classique ? Copropriétaire, locataire… devez-vous obtenir des autorisations avant de lancer vos travaux ?

Peut-on se débarrasser du sanibroyeur de son appartement quand on est en location ?

Le locataire peut aménager le logement qu’il occupe comme il le souhaite et à ses frais, pour son agrément personnel ou son confort. Il prend également en charge l’entretien et les petites réparations nécessaires au niveau de la plomberie (une chasse d’eau défectueuse, par exemple). Les travaux réalisés par le locataire ne doivent toutefois pas constituer une transformation du logement.

Dans le cas contraire, il devra obligatoirement demander l’autorisation à son propriétaire. Or, le remplacement d’un WC sanibroyeur par un WC classique est considéré comme une transformation du logement. Si le locataire réalise des travaux de transformation sans obtenir l’accord de son propriétaire, celui-ci pourra exiger qu’il remette les lieux en état lors de son départ, le poursuivre en justice, ou conserver à son bénéfice les transformations réalisées, sans reverser des indemnités au locataire.

Comment remplacer un sanibroyeur quand on est en copropriété ?

Pour faire remplacer son WC sanibroyeur par un WC classique raccordé au tout-à-l’égout, il faut intervenir sur les parties communes de la copropriété. Au préalable, le copropriétaire doit donc contacter plusieurs plombiers pour établir des devis pour le raccordement à la canalisation des eaux vannes de l’immeuble, puis soumettre son projet à la prochaine Assemblée Générale (AG) en fournissant un dossier complet. Il doit impérativement obtenir l’accord de la copropriété avant de lancer ses travaux.

La copropriété est tout à fait en droit de refuser l’installation des tuyauteries privatives dans les parties communes. Si c’est le locataire qui souhaite faire remplacer le sanibroyeur, il doit d’abord demander l’autorisation à son propriétaire qui, s’il est d’accord, devra obtenir l’autorisation du syndic de copropriété.

Mieux vaut obtenir un accord manuscrit de la part du syndic pour éviter tout problème par la suite.

Quel budget pour remplacer un sanibroyeur ?

Pour remplacer un sanibroyeur par un WC classique, il faut d’abord s’assurer que le logement peut être raccordé à la canalisation des eaux vannes de l’immeuble. Si ce n’est pas le cas, le sanibroyeur actuel devra être remplacé par un autre sanibroyeur, dont le prix d’achat peut aller de 250 à 500 €, auquel il faut ajouter entre 150 et 500 € pour l’installation. Au total, l’installation d’un nouveau sanibroyeur coûte entre 400 et 1 000 €.

En revanche, si le sanibroyeur peut être remplacé par un WC classique, le coût de l’opération sera plus élevé. Il dépendra du type de WC choisi (de 100 à 1 000 €), du coût de la main d’œuvre (entre 30 et 70 € l’heure selon la région), du tarif de déplacement (entre 20 et 40 €), ainsi que du prix de l’installation.

Ce dernier peut fortement varier selon la complexité du raccordement : position des toilettes, proximité du tout-à-l’égout, camouflage du tuyau d’évacuation, etc. Au total, il faut compter entre 1 000 et plus de 3 000 €.

Bon à savoir

Dans certaines villes et départements, comme à Paris, il est strictement interdit d’installer des sanibroyeurs en raison du bruit et de l’évacuation des eaux usées.

Vous pourriez aimer un de ces articles :

Tags  

Suivez-nous sur