Blog > Aménagement > Et si au lieu de déménager, je construisais une extension de maison ?
Aménagement, Mon projet immobilier

Et si au lieu de déménager, je construisais une extension de maison ?

Quand on commence à se sentir à l’étroit dans sa maison, l’extension peut s’avérer une alternative intéressante au déménagement. Mais il existe différents types d’extension, certains projets nécessitent une autorisation administrative, et vous devez budgétiser cette extension.

Qu’est-ce qu’une extension de maison ?

Lorsque l’on souhaite davantage d’espace dans sa maison, on se dit souvent qu’il est impossible de pousser les murs. Pourtant, l’extension de maison permet justement d’agrandir l’espace de vie sans avoir à changer de maison, ce qui évite un déménagement. Mais une extension de maison répond à des caractéristiques précises. Il s’agit d’une nouvelle partie de maison, une partie issue de l’agrandissement, qui doit communiquer directement avec la partie de la maison déjà existante.

Cela signifie que les deux parties, l’ancienne et la nouvelle, doivent bénéficier d’une part d’un mur commun, et d’autre part d’une ouverture permettant de passer de l’une à l’autre comme dans n’importe quelle autre pièce.

Une extension peut prendre plusieurs formes : l’aménagement de combles peut être considérée comme une extension, mais il peut également s’agir de l’installation d’une véranda ou de la construction d’un autre bloc accolé à la maison ou monté sur le toit, dans lequel vous aménagerez la pièce que vous souhaitez.

Etendre sa maison sans permis de construire, c’est possible ?

Si vous souhaitez agrandir votre maison sans être soumis(e) à des autorisations préalables, vous devez prévoir une extension dont la surface plancher ou l’emprise au sol est inférieure à 20 m2, ou à 40 m2 dans les zones urbaines.

Cela permet donc soit d’agrandir nettement une pièce existante comme la cuisine ou le salon ou de créer une à deux pièces en plus : chambre, salle de bains, bureau, etc.

Si vous souhaitez agrandir votre maison de plus de 20 ou 40 m2 selon votre secteur, vous devez alors obtenir un permis de construire pour l’extension de la maison.

Notez que la demande de permis de construire est également requise si la surface de l’extension est comprise entre 20 et 40 m2, et qu’elle porte la surface totale de la maison à plus de 150 m2. Dans ce cas, vous devrez également faire appel à un architecte pour superviser les travaux.

Bon Ă  savoir

Pensez toujours à vous rendre à la mairie pour décrire votre projet, car la construction de l’extension doit notamment respecter les termes du PLU (plan local d’urbanisme).

Quel type d’extension choisir ?

Le type d’extension que vous allez choisir dépend principalement de ce dont vous avez besoin en termes d’espace. Si vous souhaitez simplement agrandir le salon ou créer un espace salle à manger accolé au salon, vous pouvez vous contenter d’une véranda.

Cette pièce vitrée se prête parfaitement à l’aménagement de pièces à vivre communes, puisqu’elle permet de bénéficier d’une luminosité maximale et d’une vue imprenable sur le jardin. Mais encore faut-il bénéficier de suffisamment d’espace au sol dans le jardin pour que ce projet soit possible.

Si vous souhaitez des chambres supplémentaires, il est préférable de construire par exemple une extension de maison en bois ou une extension de maison à toit plat, qui est généralement un bloc carré ou rectangulaire présentant au moins une fenêtre et dont les coloris peuvent varier.

Si l’espace est suffisant au sol, vous pourrez prévoir cette extension au rez-de-chaussée, mais il est également possible de prévoir une extension par le toit : vous allez donc agrandir le premier étage ou en créer un deuxième selon la configuration, on appelle cela une surélévation.

Quel budget prévoir pour étendre sa maison ?

Le budget pour une extension de maison dépend du type d’extension, des matériaux et des finitions. A titre d’exemple, vous pouvez compter sur les prix suivants :

– Une vĂ©randa coĂ»te entre 300 et 2 800 €/m2

– Une extension de maison en bois Ă  toit plat coĂ»te en moyenne 600 Ă  2 000 €/m2

– AmĂ©nager les combles de votre maison coĂ»te entre 900 et 1 500 €/m2

– Une extension de maison en parpaing coĂ»te environ 1 200 Ă  2 500 €/m2

– Une extension de maison en acier coĂ»te entre 1 700 et 3 100 €/m2

– Une surĂ©lĂ©vation de maison coĂ»te entre 2 600 et 3 000 €/m2

Bon Ă  savoir

Pensez à tenir compte des limites de propriété lorsque vous envisagez une extension de maison, il peut être utile de faire appel à un géomètre et de prévenir les voisins en amont, même si vous êtes autorisé à construire une extension

Tags  

Suivez-nous sur