Blog > Mon projet immobilier > La rentrée approche, comment trouver sa location étudiante ?
Mon projet immobilier

La rentrée approche, comment trouver sa location étudiante ?

Plus que quelques jours avant la rentrée, il est donc grandement temps pour les retardataires de se pencher sérieusement sur leur solution de logement pour cette prochaine année universitaire. Alors pour tous ceux qui sont encore sans solution, suivez le guide.

Demander une place dans une résidence universitaire

Pour tous les étudiants, la solution la plus pratique et la plus économique pour se loger consiste à déposer un dossier au Crous pour bénéficier d’une chambre dans une résidence universitaire. Ces résidences présentent l’avantage d’être situées à proximité des universités et de proposer des loyers peu élevés, adaptés au budget des étudiants. Il s’agit du DSE (dossier social étudiant), qui, une fois déposé, vous permettra peut-être de prétendre à une place dans une résidence universitaire, ainsi qu’à la bourse d’études.

Cependant, ce dossier doit théoriquement être déposé avant le 31 mai qui précède votre rentrée universitaire. Si vous n’avez  pas déposé ce dossier à temps, il est peu probable que vous puissiez vous rattraper, surtout quelques jours avant la rentrée, sans compter que les places sont restreintes, la demande étant toujours plus forte que l’offre dans ce domaine.
Si vous avez fait votre demande dans les délais impartis, le Crous vous envoie alors des papiers à compléter, et votre dossier est validé. Vous saurez alors rapidement si vous pouvez obtenir à la fois une bourse étudiante et/ou un logement en résidence universitaire.

 


Bon à savoir

Si vous avez raté le coche des inscriptions au Crous pour cette année, vous pouvez chercher une solution de logement temporaire et déposer un dossier pour la prochaine année, sans oublier de respecter la date limite de dépôt.


 

Partager son logement

Si vous n’avez pas obtenu de place en résidence universitaire ou que vous n’avez pas validé votre dossier à temps, vous pouvez prévoir deux solutions économiques :

– La première consiste à trouver un logement en colocation. Vous pouvez soit réunir quelques amis pour leur proposer de trouver ensemble un logement contenant le nombre nécessaire de chambres ou alors vous rendre sur des sites publiant des annonces de recherches de colocataires, dans des colocations déjà existantes.

– Une autre solution consiste à louer une chambre chez l’habitant ou de partager le logement d’une personne âgée. Vous devrez simplement rendre des petits services à votre hôte, assurer une présence, et votre loyer sera le plus faible que vous puissiez trouver, voire inexistant.

Enfin, vous pouvez également vous renseigner auprès des foyers de jeunes travailleurs afin de savoir si elles disposent d’une place disponible ou encore chercher les sous-locations légales.

 

Chercher un logement sur le marché de la location

Enfin, beaucoup d’étudiants décident de chercher un logement sur le marché de la location. Pour ce faire, vous pouvez d’ores et dejà commencer à constituer un dossier solide pour convaincre les propriétaires bailleurs.

Commencez donc par trouver un garant fiable, en demandant à vos parents, à vos grands-parents, à un oncle, une tante ou tout autre membre de la famille ou ami qui puisse se porter caution.

Réunissez un justificatif d’identité, un justificatif de domicile, des justificatifs de revenus et/ou de bourses, et les mêmes documents pour votre garant.

Lorsque vous cherchez votre logement, assurez-vous qu’il ne se situe pas trop loin de l’université, ou que le secteur est bien desservi par les transports.
Enfin, lorsque vous observez le loyer, pensez à demander s’il est exprimé en tenant compte des charges ou non.

 


Bon à savoir

En tant qu’étudiant locataire d’un logement classique, vous pouvez prétendre aux APL ou à l’ALS : pensez donc à faire une simulation puis à déposer un dossier de demande auprès de la CAF pour connaître le montant de l’aide.


 

Tags  

Suivez-nous sur