Blog > Marché immobilier > Renégocier son prêt immobilier : on le fait à quel moment ?
Marché immobilier

Renégocier son prêt immobilier : on le fait à quel moment ?

Vous avez probablement entendu parler des emprunteurs qui renégocient leur prêt immobilier. Cette opération peut en effet vous permettre de réaliser des économies dans certaines circonstances : faites donc le plein d’informations avant de contacter votre banque.

 

Pourquoi renégocier son prêt immobilier ?

Les taux d’intérêt n’ont pas cessé de baisser depuis plusieurs mois maintenant, et ils n’ont même jamais été aussi bas. C’est ce contexte qui rend la période favorable à la renégociation des prêts immobiliers, puisque certains emprunteurs peuvent alors prétendre à un crédit qui leur coûtera moins cher par rapport aux conditions souscrites initialement. Si vous avez contracté votre prêt il y a plusieurs années et que vous vous apercevez que les taux d’intérêt ont sensiblement baissé depuis la souscription, il y a fort à parier que vous pourrez réaliser des économies importantes.

On estime généralement que le différentiel de taux doit être d’au moins un point : la renégociation sera donc particulièrement intéressante en ce moment si vous avez contracté un prêt immobilier entre 2003 et 2012 environ, les économies pouvant alors s’élever à plusieurs milliers d’euros.

Pour vous faire une idée précise de ce que vous fera gagner la renégociation de votre crédit immobilier, vous pouvez faire une simulation de renégociation de prêt. Vous allez alors entrer plusieurs informations telles que le montant du prêt, le montant du capital restant dû et le taux d’intérêt appliqué au moment de la souscription.

 


Bon à savoir

Pour que la renégociation de prêt soit intéressante, le capital restant dû doit être supérieur à 50 000 €.


 

Quel est le bon moment pour renégocier son prêt immobilier ?

Renégocier son prêt peut s’avérer intéressant financièrement pour beaucoup d’emprunteurs, mais ce n’est pas systématique et cela dépend notamment de ce qu’ils ont déjà remboursé. En effet, les prêts classiques à taux fixe comprennent, à chaque échéance, une partie du capital souscrit, et une partie des intérêts appliqués. Or, la répartition de ces deux parties varie pendant toute la durée du prêt.

Au début du prêt immobilier, les intérêts représentent la partie la plus importante, c’est donc à ce moment qu’il est le plus intéressant de renégocier son prêt immobilier car par la suite, le montant du capital restant dû augmente de plus en plus, et la renégociation devient alors moins avantageuse. Vous avez donc tout intérêt à renégocier votre crédit immobilier si la part des intérêts dans vos remboursements est la plus importante, c’est-à-dire en général durant le premier tiers de la durée du prêt.

 


Bon à savoir

Vous pouvez consulter vos échéanciers pour connaître la part du capital restant dû et la part des intérêts dans vos mensualités.


 

Peut-on renégocier son prêt sans changer de banque ?

Si vous souhaitez renégocier votre prêt immobilier, vous avez alors deux possibilités :

– Renégocier directement avec votre banque.
– Comparer plusieurs offres en renégociant avec plusieurs banques : cela donnera alors lieu à un rachat de crédit, dans la mesure où la nouvelle banque devra alors racheter le crédit immobilier auprès de la banque actuelle.

Aucune de ces deux options n’est préférable, cela dépend de votre volonté ou non de rester client de votre banque actuelle. Quoi qu’il en soit, il est tout à fait possible de renégocier son crédit immobilier sans changer de banque, cette solution apparaît la plus simple car elle vous évite pas mal de démarches. En revanche, notez qu’aucune banque n’est dans l’obligation d’accepter de renégocier les taux d’intérêt, et certaines sont réticentes car elles y perdent par rapport à votre emprunt initial. Si votre banque refuse de baisser le prêt immobilier, vous aurez alors peut-être intérêt à vous tourner vers d’autres banques.

 


Bon à savoir29

Si vous souhaitez changer de banque et opter pour un rachat de crédit, vous devrez alors vous acquitter de frais de dossier.


 

 

Tags  

Suivez-nous sur