Blog > Questions immobilières > J’ai moins de 25 ans, ai-je le droit à une aide au logement ?
Questions immobilières

J’ai moins de 25 ans, ai-je le droit à une aide au logement ?

Vous avez moins de 25 ans et souhaitez quitter le cocon familial ? Aide Mobili-Jeune, APL, caution Visale… de nombreuses aides au logement sont accessibles aux jeunes, étudiants ou salariés.

 

Vous êtes en alternance ? Vous avez peut-être droit à l’aide Mobili-Jeune !

Si vous avez moins de 25 ans et que vous suivez une formation en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation) au sein d’une entreprise du secteur privé, vous pouvez bénéficier de l’aide Mobili-Jeune pour louer votre logement. Cette aide est même accessible jusqu’à la veille de vos 31 ans. Elle est attribuée par Action Logement et a pour but de prendre en charge une partie de votre loyer, pendant maximum 3 ans.

Le montant de l’aide est compris entre 10 et 100 euros par mois et dépend de votre salaire. Pour bénéficier de cette aide, votre salaire mensuel brut doit être inférieur ou égal à 100 % du SMIC. Précisons que l’aide Mobili-Jeune n’est pas versée mensuellement, mais semestriellement. Pour bénéficier de cette aide, le logement loué doit être occupé durant votre période de formation en alternance et faire l’objet d’un bail, d’une convention d’occupation en foyer ou en résidence sociale, ou d’un avenant au bail s’il s’agit d’une colocation.

La demande doit également être déposée 3 mois avant la date de démarrage de votre cycle de formation ou jusqu’à 6 mois après cette date.

 


Bon à savoir

L’aide Mobili-Jeune peut être cumulée avec l’APS, l’ALS et l’avance Loca-Pass.


 

APL : une aide accessible aux jeunes étudiants ou salariés

Les jeunes de moins de 25 ans qui n’ont pas beaucoup de moyens peuvent compter sur les aides de la CAF pour se loger. La plus connue reste l’APL (aide personnalisée au logement). Quelle que soit votre situation (étudiant en cycle classique, alternant, salarié…), vous y avez droit, à condition de ne pas louer votre logement à un membre de votre famille. Par ailleurs, le logement doit faire l’objet d’une convention avec l’Etat (c’est le cas de la plupart des HLM).

Le montant de l’aide varie selon plusieurs critères, comme vos ressources, le montant du loyer, la composition de votre foyer, votre situation professionnelle et la localisation du logement. Précisons que les APL sont directement versées au propriétaire, qui déduit leur montant du loyer. Si votre logement n’est pas conventionné, vous pouvez également vous tourner vers l’ALS (allocation de logement social) : une aide similaire à l’APL mais dont il est possible de bénéficier même si le logement loué ne fait pas l’objet d’une convention entre le propriétaire et l’Etat.

Enfin, dans des conditions particulières (bénéficiaires de prestations familiales, senior à charge…), il est possible de bénéficier de l’ALF (allocation de logement familial). Précisons que ces 3 aides distribuées par la CAF ne sont pas cumulables.

 


Vous souhaitez faire votre Master dans une autre ville ?

Les étudiants boursiers en licence qui souhaitent s’inscrire en Master dans une autre région peuvent bénéficier d’une aide d’un montant de 1 000 euros.


 

Vous n’avez pas de garant : les aides dont vous pouvez bénéficier

Si vous n’avez pas la possibilité d’avoir un garant, vous rencontrerez forcément plus de difficultés pour trouver une location : cette condition est très souvent imposée par les propriétaires. Mais pas de panique… il existe des aides pour remédier à cela. Ainsi, sous condition de ressources, il est possible de bénéficier des garanties Loca-Pass ou Visale. La première est un système de caution gratuite qui a pour but de prendre en charge vos impayés de loyers (et non les dégradations locatives), à condition de louer un logement conventionné.

Vous pouvez en bénéficier si vous êtes salarié, en alternance, à la recherche d’un emploi, ou si vous disposez d’un CDD ou d’une convention de stage d’au moins trois mois au moment de votre demande. Si vous êtes un étudiant boursier, vous pouvez même en profiter sans condition d’emploi. La garantie Loca-Pass peut vous couvrir pendant 3 ans, mais la prise en charge des impayés de loyers est limitée à 9 mois de loyers charges comprises et l’indemnisation à 2 000 euros par mois. Attention, c’est une avance que vous devrez rembourser.

De son côté, la garantie Visale, est une caution locative similaire à Loca-Pass, mais accessible sans condition d’emploi. Contrairement à Loca-Pass, le logement doit appartement à un propriétaire privé et le locataire doit ensuite rembourser Action logement (organisme qui finance cette aide) de toutes les sommes versées pour son compte au propriétaire.

 


Avance Loca-Pass : une aide pour financer son dépôt de garantie

Sous condition de ressources et d’emploi, les étudiants de moins de 30 ans peuvent bénéficier de l’Avance Loca-Pass pour louer leur logement : cette avance à taux zéro de 1 200 euros maximum permet de financer la caution demandée par le bailleur.


 

 

Résumé en vidéo :

 

Tags  

Suivez-nous sur