Blog > Marché immobilier > Qui sont les acheteurs en Île-de-France ?
Marché immobilier

Qui sont les acheteurs en Île-de-France ?

La montée des prix constatée ces dernières années en Île-de-France a eu un impact direct sur le profil des acheteurs immobiliers franciliens :  64 % d’entre eux sont désormais des CSP+. Une catégorie qui représente seulement 49 % des acheteurs dans l’ensemble de l’Hexagone.

 

Île-de-France : un marché immobilier dominé par les CSP+

D’après l’étude de l’Observatoire Logic-Immo du Moral Immobilier, menée en mai 2019, le moral des acquéreurs immobiliers n’est pas au beau fixe en ce début d’année en Île-de-France. Les porteurs de projet franciliens perçoivent très clairement la tension du marché sur leur zone de recherche et pensent que les prix vont encore augmenter dans les prochains mois. Dans ce contexte, le profil de l’acquéreur francilien a fortement évolué et se démarque désormais clairement par rapport à l’ensemble des futurs acquéreurs. On constate notamment davantage de CSP+ que dans l’ensemble du pays. En Île-de-France, les CSP+ représentent 64 % des acheteurs immobiliers, contre « seulement » 49 % pour l’ensemble des acheteurs de l’Hexagone. En ce qui concerne l’âge des acquéreurs franciliens, ce sont les 35-49 ans qui dominent. Ils représentent 47 % des acheteurs en Île-de-France, contre 36 % dans la France entière.

 


Chiffre clé

69 % des Franciliens vivent dans des foyers de 3 personnes ou plus.


 

Immobilier : 39 % des acheteurs franciliens ont un budget supérieur à 400 000 €

Face à la montée des prix des logements dans la région capitale, les acheteurs ont été contraints d’augmenter significativement leur budget d’achat. Près de 4 acheteurs franciliens sur 10 (39 %) recherchent un bien immobilier au-delà de 400 000 €. Dans l’ensemble de la France, ils ne sont que 17 % à avoir un budget dépassant les 400 000 €. Nous pouvons également constater que les acquéreurs franciliens sont essentiellement des hommes (60 % contre 53 % en France) et que 69 % vivent dans des foyers de 3 personnes ou plus. Précisons que l’achat immobilier des Franciliens est tout particulièrement motivé par la volonté de trouver un logement plus adapté ou de changer d’environnement (39 % contre 34 % pour l’ensemble des acheteurs). Compte tenu des enjeux liés à leur projet, 49 % des acheteurs franciliens se disent très attentifs à l’environnement du bien. C’est 10 points de plus que l’ensemble des acquéreurs (39 %).

 


Achat immobilier : les Franciliens se tournent davantage vers les appartements

Les ménages franciliens sont 52 % à acheter un appartement, contre 42 % pour l’ensemble des acquéreurs.


 

Lien vers la vidéo :

 

Tags  

Suivez-nous sur