Blog > Jardin & Bricolage > Quelles plantes pour décorer son intérieur ?
Jardin & Bricolage

Quelles plantes pour décorer son intérieur ?

Vous avez envie d’intégrer un peu de verdure chez vous ? Entretien, température ambiante… quelles plantes d’intérieur choisir pour votre maison ou votre appartement ?

 

Quelles sont les plantes d’intérieur les plus tendance du moment ?

 

 

Aloe vera, crassula, agave… ces dernières années, ce sont les plantes grasses que l’on retrouve le plus à l’intérieur des logements. Ces plantes d’intérieur ont l’avantage d’être esthétiques et de stocker l’eau : elles n’ont donc pas besoin d’un arrosage fréquent.

Un entretien minimal, qui fait également le succès des cactus, qui séduisent toujours autant, année après année, mais les orchidées ont également leur mot à dire. Ces fleurs élégantes nécessitent cependant des conditions climatiques précises pour croître (entre 18 et 21 degrés) et sont donc plutôt déconseillées dans les régions nordiques.

Les terrariums rencontrent également un grand succès ces dernières années. Ces « aquariums pour plantes » mettent en valeur les plantes esthétiques et s’intègrent parfaitement aux différentes pièces d’un logement. Mais pendant le printemps et l’été, ce sont les plantes d’intérieur odorantes et colorées, comme les lilas (dont certaines variétés se cultivent parfaitement en pot), le jasmin, le lys, le gerbera ou encore les hortensias, qui rencontrent le plus de succès.

 


Plantes dépolluantes : attention aux animaux !

Les feuilles de certaines plantes d’intérieur dépolluantes, comme la fleur de lune ou le ficus, sont très toxiques pour les animaux domestiques. Elles sont donc déconseillées si vous avez un chien ou un chat.


 

Quelles plantes pour purifier l’air intérieur de votre logement ?

Comme vous le savez certainement déjà, l’air intérieur de votre logement est bien plus pollué que celui de l’extérieur. La pollution intérieure est même considérée comme un véritable fléau de santé publique. De nombreux éléments de nos logements émettent des produits toxiques et cancérigènes, qui peuvent stagner dans l’air ou se déposer sur d’autres éléments, comme les papiers peints ou les rideaux. Ce que vous savez sûrement moins, c’est que certaines plantes d’intérieur ont des vertus dépolluantes.

En plus de décorer votre logement, ces plantes ont le pouvoir d’absorber la plupart des substances nocives qui polluent nos logements. Parmi les plantes utiles pour purifier l’air, on peut citer le chlorophytum, le ficus, les géraniums, la sansevieria, les dragonniers (dracaena), la fleur de lune, l’anthurium, la « plante à monnaie chinoise » (pilea) ou encore le gerbera. Ces plantes très résistantes peuvent notamment débarrasser votre air intérieur du benzène, du formol, du trichloréthylène, le xylène, le monoxyde de carbone. 2 ou 3 plantes dépolluantes sont suffisantes pour purifier une surface de 20 m².

 

Quelles sont les plantes qui ne nécessitent pas beaucoup d’entretien ?

 

 

De nombreuses raisons peuvent faire que les plantes d’intérieur ne survivent pas plus de quelques semaines (manque d’eau, manque de lumière, température inadéquate…). Si vous n’avez pas la main verte, sachez qu’il existe de nombreuses plantes d’intérieur qui nécessitent peu d’entretien. Celles-ci se contentent de peu d’eau et s’accommodent des températures fraîches ou élevées.

C’est le cas du ficus, qui en plus d’avoir des vertus dépolluantes, est très facile à entretenir. C’est également le cas de l’Aspidistra, aussi appelée « langue de belle-mère », ou encore du zamioculcas, qui nécessitent très peu d’arrosage.

Le dracanea est également une plante d’intérieur facile à entretenir. Il est même possible de sortir le pot de cet arbuste à feuillage pendant l’été, si vous disposez d’un balcon ou d’un jardin. Le pilea, ou « plante à monnaie chinoise », est également une plante qui n’a pas besoin de beaucoup d’entretien. De son côté, l’aloe vera a besoin de lumière mais ne nécessite pas beaucoup d’eau.

Parmi les autres plantes d’intérieur nécessitant peu d’entretien, on peut citer le chlorophytum, la misère, ou encore le kalanchoe. Enfin, si vous vivez dans un appartement offrant une faible luminosité, sachez que plusieurs plantes d’intérieur peuvent être cultivées dans les pièces sombres ou sans fenêtre. Vous pouvez notamment opter pour un spathiphyllum, un fatsia japonica, une misère, un dieffenbachia, un chlorophytum, un bromelia ou encore un calathea.

 

Quelles plantes installer dans votre chambre ?

Décoratives, les plantes d’intérieur sont souvent installées dans le salon, la salle de bains, la cuisine, le couloir… mais rarement dans la chambre à coucher. En effet, selon une idée largement répandue, il serait dangereux pour la santé d’installer des plantes dans une chambre, en raison de la photosynthèse. Les plantes absorbent l’oxygène et rejettent du gaz carbonique pendant le jour, et le processus inverse se produit durant la nuit.

Mais, en réalité, la quantité de gaz carbonique produite par une plante durant la nuit est infime par rapport à celle d’un homme. Le taux de rejet de gaz carbonique est donc lui aussi négligeable. Avoir une ou deux plantes dans sa chambre ne présente donc pas de véritables risques pour la santé. Au contraire, certaines plantes ont même des vertus intéressantes.

Elles peuvent par exemple être dépolluantes (pilea, cactus, ficus, pothos, etc.) ou anti-moustiques (géranium, mélisse, etc.). En revanche, dans une chambre à coucher, il faut éviter les plantes trop parfumées, qui pourraient troubler votre sommeil. Il est préférable d’opter pour des végétaux à feuillage décoratif : un cyclamen, un spathiphyllum ou encore un phalaenopsis.

 


Avec les broméliacées, fini le rempotage !

Si vous n’êtes pas fan du rempotage, sachez que les plantes broméliacées peuvent vivre simplement attachées à un morceau de liège ou posées sur un galet.


 

Le résumé en vidéo :

 

 

 

 

Tags  

Suivez-nous sur