Blog > Je suis locataire > Locataire : Ai-je le droit de faire des travaux ?
Je suis locataire

Locataire : Ai-je le droit de faire des travaux ?

Des mois que ce couloir sombre vous mine. Il serait tellement plus lumineux sans cette vilaine cloison ! Mais lorsqu’on est locataire, est-il possible de réaliser des travaux sans s’attirer les foudres du proprio ? On vous dit tout.

 

 

Aménagement : Feu vert pour les petites installations 

Vous voulez repeindre un mur en jaune, poser une moquette dans le salon ou un sol PVC dans la salle de bain ? Foncez ! La loi du 6 juillet 1989 est de votre côté : le bailleur est en effet “obligé de ne pas s’opposer aux aménagements réalisés par le locataire, dès lors que ceux-ci ne constituent pas une transformation de la chose louée.” Posez donc des placards dans vos chambres ou inondez vos plafonds de spots lumineux si cela vous fait plaisir ! Vous avez pleinement le droit d’installer tout élément facilement démontable.

 

Transformations : Accord du propriétaire exigé

Pour transformer réellement votre logement, les choses se compliquent : avant d’abattre une cloison qui vous gêne, vous devrez soumettre votre projet de travaux au bailleur. La loi vous somme en effet “de ne pas transformer les locaux et équipements loués sans l’accord écrit du propriétaire.” Il devra également être prévenu si vous envisagez d’installer une véranda, de construire une piscine, de troquer vos radiateurs électriques contre un poêle à granulés, ou de transformer la buanderie en dressing.

 

Travaux : Evitez de partir seul

 Si vous décidez d’abattre votre cloison sans l’accord du propriétaire, sachez tout de même qu’à votre départ, il pourra exiger la remise en état de son logement, surtout s’il estime que “les transformations mettent en péril le bon fonctionnement des équipements ou la sécurité du local.” Pas sûr que cela vaille le coup d’entamer des travaux controversés.

 

Vous voilà renseignés sur le type de travaux que vous pouvez envisager. A vous de jouer !

Tags  

Suivez-nous sur