Blog > Je suis locataire > Les changements à prévoir pour la rentrée immobilière 2016
Je suis locataire, Je suis propriétaire, Questions d'argent et de droit

Les changements à prévoir pour la rentrée immobilière 2016

Ça ne vous aura pas échappé, c’est la rentrée ! Qui dit rentrée, dit changement et bonnes résolutions, voici les 5 infos à retenir au sujet de l’actu de l’immobilier !

house, gold coins and calculator for mortgage loan conceptual
house, gold coins and calculator for mortgage loan conceptual

Des aides au logement revues à la baisse

Objectif : mieux encadrer les versements et surtout éviter les abus. Les aides sont désormais dégressives pour les locataires, colocataires et sous-locataires qui vivent dans un logement (maison comme appartement) dont le loyer est estimé comme trop élevé. Ainsi un habitant de Paris et sa petite couronne vivant seul, verra ses APL diminuer dès lors que son loyer est égal ou supérieur à 1000 euros. Attention, au-delà d’un certain montant, les aides sont tout bonnement supprimées.

Plus de détails sur https://www.caf.fr/ma-caf/caf-de-la-haute-savoie/partenaires/aides-au-logement-nouveau-calcul-a-compter-de-juillet-2016

 

Des emprunteurs mieux informés

Dès le 1er octobre 2016, les contrats de prêts immobiliers doivent être enrichis de nouvelles informations grâce à un formulaire comprenant un exemple représentatif du montant total du crédit, du coût total du crédit ainsi que du taux annuel effectif. Enfin, les autres coûts supplémentaires, même éventuels, doivent être clairement stipulés et détaillés.

 

Abaissement du seuil de recours à un architecte

Jusqu’ici, en dessous d’une surface plancher de 170 m2, vous n’étiez pas obligés de passer par les services d’un architecte. Les choses changent à la rentrée puisque ce recours devient obligatoire pour toutes édifications et/ou modifications d’une construction d’une surface supérieure à 150 m2.

 

Deux prêts valent mieux qu’un

Même si vous avez déjà souscrit un éco-PTZ, (ou Eco-prêt à taux zéro), vous pouvez, dès à présent, bénéficier d’un second prêt. Après études de votre dossier, il vous sera accordé pour effectuer entre autres des travaux d’isolation, un nouveau système de chauffage utilisant les énergies renouvelables. Deux impératifs pour y avoir accès : que les travaux soient effectués par un professionnel possédant le label « Reconnu garant de l’environnement » et que la somme des deux prêts cumulés ne dépassent pas 30 000 euros.

 

Une caution locative étendue

Afin d’aider les personnes précaires à se loger, l’organisme Action logement a lancé, depuis janvier 2016, ce dispositif qui permet aux bailleurs d’être couverts en cas de loyers impayés durant les trois premières années et aux locataires de ne pas avoir à fournir de garant. Dorénavant, la caution locative VISALE s’étend dorénavant aux moins de 30 ans.

Et vous, que pensez-vous de ces changements ? Donnez-nous votre avis, le blog est là pour ça !

Suivez-nous sur