Blog > Je suis locataire > Sécuriser son logement face aux cambriolages d'été
Je suis locataire, Je suis propriétaire

Sécuriser son logement face aux cambriolages d'été

Un logement sécurisé pour des vacances en toute sérénité

Enfin, les vacances d’été sont là. Vous avez bouclé votre valise, destination le soleil, la plage et le farniente mais avez-vous pensé à sécuriser votre logement pour partir avec l’esprit léger et éviter une mauvaise nouvelle à votre retour ? Voici quelques solutions anti-intrusion pour faire face aux cambriolages d’été, malheureusement en hausse constante depuis quelques années.

Crime concept. Burglar or robber with crowbar stands in front of the house at night.

Quelques chiffres

 L’Observatoire nationale de la délinquance et de la réponse pénale a recensé 382 000 cambriolages en France en 2015, 18 % de plus qu’en 2011. Soit un cambriolage toutes les 90 secondes ! Et le rythme d’effraction en période estivale s’accélère avec deux tiers des cambriolages qui ont lieu durant les mois de juin, juillet et août.

Certes, si le nombre de cambriolages de résidences principales a légèrement diminué en 2015, les résidences secondaires sont, elles, devenues une cible de plus en plus prisée avec une hausse record de 41 %. Parmi les grandes villes les plus touchées : Aix-en-Provence, Deauville, puis viennent Valence, Avignon et Nice. À Paris, le nombre de cambriolages a diminué de 10 % en 2015 par rapport à 2014.

 

Comment bien s’équiper ?

Si les Français sont plus conscients des risques, ils n’adoptent pas forcément les solutions préventives nécessaires pour éviter l’intrusion. Ainsi, d’après le récent sondage de l’institut CSA, seulement quatre personnes sur dix (44 %) disent renforcer leurs serrures.

Alors prudence, les cambriolages n’arrivent pas qu’aux autres !

 

Sécuriser les portes et les fenêtres

Un cambrioleur qui veut réussir son coup est quelqu’un de pressé avec un chrono dans la tête. Alors s’il met plus de 3 minutes à forcer votre porte d’entrée, il lâchera l’affaire. D’où l’importance d’opter pour des modèles blindés, notamment au rez-de-chaussée, un niveau beaucoup plus vulnérable que les étages. Pensez également pour les fenêtres aux vitres anti-effractions et pour celles qui n’ont pas de volet, mettez du grillage de protection afin d’éviter que quelqu’un puisse s’y faufiler.

 

Installer un système d’alarme

Un cambrioleur se fond dans la nuit comme un chat. L’ombre est son amie, alors les alarmes qui, dès qu’elles détectent les mouvements d’un intrus, déclenchent des sirènes tonitruantes et des gyrophares ultra lumineux, le feront fuir comme un lapin. Il existe des alarmes de toute sorte à des prix différents, alors pensez y sérieusement, surtout si vous êtes propriétaire d’une maison, souvent plus vulnérable qu’un appartement.

 

Jouer la carte de la discrétion avant

Oubliez les #happyholidays sur Twitter, les smiley « je suis ravie » sur Facebook et les selfies postés sur Instagram cinq minutes avant de décoller vers les cocotiers…

Comme vous, les Arsène Lupin vivent à l’ère des réseaux sociaux. Formidable moyen pour épier vos faits et gestes, ils n’hésitent pas à les utiliser. Alors mieux vaut prévenir son entourage de vive voix.

 

Simuler votre présence pendant

Par contre, pour dissimuler votre absence, rien de tel que de faire croire que votre logement est bien occupé. Grâce à la domotique, vous pouvez simuler votre présence, en programmant l’ouverture des volets et l’allumage des lampes à certaines heures de la journée. Veillez également à ce qu’un voisin ramasse votre courrier, une boite aux lettres pleine étant un indice trop flagrant.

 

Une autre astuce, l’opération tranquillité vacances

Il vous suffit de contacter les forces de l’ordre au moins 48h avant son départ et de leur signaler votre absence. Une patrouille passera fréquemment près du domicile et repérera peut-être un cambrioleur en plein repérage. Et la bonne nouvelle, c’est que le service est gratuit !

 

Et vous, avez-vous déjà été cambriolé? Faites-nous part de votre expérience et de vos conseils, le blog est là pour ça !

 

 

 

Suivez-nous sur