Blog > Questions d'argent et de droit > Sous-louer son logement en cas d’absence prolongée : règles et obligations
Questions d'argent et de droit

Sous-louer son logement en cas d’absence prolongée : règles et obligations

 

C’est décidé, vous partez faire le tour du monde, ou pour une randonnée de trois mois dans le Haut Atlas. Ou encore, une formation ou un déplacement professionnel vous éloignent de chez vous ? Comment faire pour ne pas payer deux logements en même temps ? Est-il facile de sous-louer en cas d’absence ?

lovely townhouses at berlin
lovely townhouses at berlin

Propriétaires : la location saisonnière

Si vous possédez votre logement, le plus simple est de le louer en location saisonnière. S’il s’agit d’une maison, vous en disposez comme vous voulez, mais, s’il s’agit d’un appartement, vérifiez que le règlement de copropriété vous y autorise. La location saisonnière ne peut dépasser trois mois. Au-delà, on parle alors de location meublée d’une durée minimale d’un an. Dans les deux cas, la location fait l’objet d’un contrat et le propriétaire doit fournir au locataire un descriptif détaillé du logement et des équipements qu’il contient.

Locataires : deux cas de figure

Si vous êtes locataire d’une location vide, vous devez obtenir le consentement par écrit de votre propriétaire, mais aussi vous entendre avec lui sur le montant du loyer. Il est d’ailleurs impossible de demander au sous-locataire un loyer plus élevé que celui que vous acquittez déjà. Attention à ne pas enfreindre la loi, car votre bailleur pourrait obtenir facilement la résiliation de votre bail ! En revanche, si vous louez un logement meublé dont le contrat a été établi avant le 27 mars 2014, vous n’êtes pas obligé de prévenir votre bailleur sauf si une clause inscrite dans le contrat le prévoit. Pour tous les meublés loués après cette date, les conditions qui s’appliquent sont les mêmes que pour une location vide. De plus, vérifiez que votre sous-locataire a bien souscrit une assurance, sinon, toute dégradation sera à votre charge. Et en cas de loyer impayé, vous serez responsable devant le propriétaire. Attention, donc, à bien choisir votre sous-locataire !

Une fois sécurisée votre sous-location, partez tranquille, votre logement vous attendra sagement à votre retour.

Et vous ? Vous avez déjà loué votre logement pendant votre absence ? Comment cela s’est-il passé ? Laissez-nous vos témoignages sur les commentaires de ce post !

 

 

Suivez-nous sur