Blog > Questions d'argent et de droit > Les conseils pour bien choisir son prêt immobilier
Questions d'argent et de droit

Les conseils pour bien choisir son prêt immobilier

Vous avez décidé de sauter le pas et de devenir propriétaire ? Quels sont les éléments qui comptent dans le choix d’un crédit immobilier ? Revue de détail.

 

House models on stacked coins at wooden table

 

Avant de contracter un crédit immobilier, il est nécessaire de calculer ses possibilités d’emprunt. Il n’y a rien de plus frustrant que de visiter le bien de ses rêves et de s’apercevoir qu’on a pas le budget pour l’acheter !

Sachez tout d’abord que votre endettement ne doit pas dépasser 33 % de vos revenus, car c’est la limite adoptée par la majorité des banques. Pensez ensuite au reste à vivre. On considère que 350 euros minimum par mois et par personne du foyer et 500 euros pour une personne vivant seule est satisfaisant. Pour faire vos calculs, n’hésitez pas à faire appel à des sites dédiés.

 

Le taux n’est pas tout

Le taux qu’il faut considérer dans un crédit, c’est le TEG ou taux effectif global, qui est un taux « tous frais inclus », ce qui laisse peu de place aux mauvaises surprises.

Mais, à taux égal, un crédit peut revenir plus cher selon sa durée, puisque plus vous remboursez vite, moins vous payez d’intérêts. De plus, ce taux peut être revu à la hausse ou à la baisse par le prix de votre assurance, que vous pouvez désormais choisir séparément, c’est ce que l’on appelle « la délégation d’assurance ». À ce titre, il peut être intéressant de prendre un courtier pour obtenir le meilleur taux de crédit et un autre pour obtenir l’assurance la moins chère, pensez-y !

 

Rembourser son prêt à moindres frais

Autre élément à prendre en compte, les pénalités ou indemnités de remboursement anticipé. En effet, il est fréquent de rembourser un prêt avant l’heure, pour l’achat d’un autre logement, ou parce qu’on a bénéficié d’une rentrée d’argent. Selon les banques, ces remboursements comportent des frais plus ou moins élevés et des modalités plus ou moins contraignantes, vérifiez les clauses avant de signer.

 

Moduler ses mensualités

Enfin, certains crédits offrent une certaine souplesse, prévoyant un changement de situation : report des mensualités de six mois, diminution ou augmentation des mensualités, différé total ou partiel des intérêts en cas de travaux ou de prêts relais. Ce sont autant de moyens de rester serein.

En résumé, si le coût d’un crédit a son importance, certains aspects pratiques peuvent se révéler intéressants pour l’emprunteur. À vous de bien évaluer vos possibilités d’emprunt et d’anticiper l’avenir. 

Et vous, comment avez-vous choisi votre crédit immobilier ? Quel était le plus important critère selon vous ? Dites-nous tout dans les commentaires de ce post !

Tags  

Suivez-nous sur