Blog > Blog-Logic-Immo > Qui sont les primo-accédants de 2015 ?
Blog-Logic-Immo, Tendances

Qui sont les primo-accédants de 2015 ?

Le saviez-vous ? 4 français sur 10 souhaitent acheter un bien dans les années à venir. Si le projet fait rêver , tout le monde ne peut pas le réaliser, du moins à court terme car chaque année, le nombre de primo-accédants ne cesse de diminuer. Si en 2010, ils représentaient 55% des transactions immobilières, ils ne sont que 35% en 2014 .

Alors, qui sont ceux qui ont sauté le pas en 2015 ? Où achètent-ils et avec quels budgets ? Voici toutes les réponses à vos questions !

Young couple holding a coffee cup sitting on the floor

Qui sont ces acheteurs ?

Parmi les primo-accédants, la catégorie des 18-40 ans représente 47 % des acheteurs. 20% sont célibataires contre 80% qui ont acheté en couple . Parmi ces couples, 58% ont déjà un premier enfant.

Quels types de biens achètent-ils ?

Parmi les sondés, 63% ont acheté une maison ou un pavillon: dont 46% ont opté pour un bien déjà construits, 14% ont fait construire et seulement 3% ont acheté sur plan.

37% des primo-accédants interrogés ont en revanche choisi un appartement. Parmi eux, 10% ont acheté un appartement récent, c’est-à-dire de moins de 10 ans, contre 27% ayant signé pour de l’ancien.

Quel est leur budget ?

Avec un budget moyen de 164 000 euros, ils sont pour la majorité 41 % à investir entre 150 001 et 300 000 euros, frais de notaire et d’agence inclus. Seuls 5% des personnes interrogés ont bénéficié d’un budget global de plus de 300 000 euros, à l’inverse, ils sont 24% à avoir déboursé moins de 100 000 euros.

Quels sont les facteurs qui motivent les primo-accédants à acheter ?

Beaucoup des sondés ayant acheté en 2015 considèrent que le secteur était particulièrement favorable cette année : ils sont 69 % à citer la baisse des taux d’intérêts proposée par les banques. Parmi les primo-accédants, 54 % d’entre eux affirment que les conditions d’obtention d’un crédit immobilier ont pesé dans la balance. Enfin, 52% d’entre eux estiment que les aides financières en faveur de l’accession sont incitatives.

Pour quelles raisons achètent-ils?

Sans surprise, parmi les primo-accédants interrogés, 60% considèrent la pierre comme une valeur sûre. 53% des nouveaux acheteurs ont voulu être propriétaires de leur résidence principale pour ne plus avoir à payer de loyer lorsqu’ils cesseront de travailler. 31% d’entre eux comptent sur cet achat pour investir et acheter un autre bien quand le premier aura prix de la valeur. Enfin, 29% ont acheté pour transmettre un patrimoine à leur(s) enfant(s).

Dans quel type de villes achètent-ils ?

Ils sont 18% à acheter dans l’agglomération parisienne et 25% à acquérir dans les villes qui comptent entre 100 000 et 200 000 habitants. Pour donner une échelle de grandeur, ce nombre d’habitants correspond à des villes comme Aix-en-Provence , Grenoble ou Tours.

11% des primo-accédants vont s’installer dans des communes qui comptent entre 20 000 et 100 000 habitants comme Béthune, Saint-Malo ou Anglet.

18% d’entre eux investissent des villes à taille humaine dont le nombre d’habitants varie entre 2 000 et 20 000. En termes de population, il s’agit de villes comme Manosque, Saint-Lô ou Givors.

Plus surprenant, 28% des primo-accédants achètent dans des communes rurales qui dénombrent moins de 2000 habitants.

(Sources : Crédit Foncier – Groupe Pichet/CSA –Guy Hoquet)

Et vous, êtes-vous primo-accédants ou souhaitez-vous le devenir ? Quelle serait votre ville de prédilection ? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !

 

Suivez-nous sur