Blog > Questions d'argent et de droit > Quelles sont les stratégies de repli en cas de refus de prêt ?
Questions d'argent et de droit

Quelles sont les stratégies de repli en cas de refus de prêt ?

Vous avez trouvé le bien qui vous convient et qui correspond à toutes vos attentes mais votre banque refuse de vous octroyer un prêt ? Tout n’est pas perdu ! Des solutions existent pour réaliser vos rêves immobiliers ! Voici nos conseils.

Acheter en douceur
Que faire en cas de refus de prêt ?

 

Aller voir du côté de la concurrence

Même si vous êtes depuis longtemps un client sans histoire, votre banque, aussi fidèle que vous soyez, n’est pas forcément celle qui vous prêtera le plus facilement et au taux le plus intéressant. Qu’on se le dise, d’autres établissements financiers proposent des conditions d’octroi différentes. C’est donc le moment de toquer aux portes car beaucoup de banques sont prêtes à vous proposer des taux d’emprunt alléchants pour fidéliser de nouveaux clients.

 

Passer par un courtier en immobilier

Allergique aux démarches ou ne bénéficiant que de peu de temps ? Cette solution sera la plus efficace car cet agent se charge de tout pour dégoter, auprès de ses partenaires bancaires, la meilleure offre. La commission calculée selon le montant du prêt est automatiquement rentabilisée grâce à l’économie globale réalisée.

 

Revoir la durée de votre prêt immobilier

Le plus logiquement, les banques calculent votre capacité d’endettement en fonction de vos revenus mensuels (salaires, investissements financiers, aides, etc.). Si le montant du prêt dépasse 33% de vos revenus, il y a fort à parier que votre dossier sera rejeté.

Pour rester sous ce seuil, décider de rallonger le nombre d’années pour rembourser votre prêt est une solution idéale qui rassurera les établissements financiers. Car même si les taux d’emprunt sont descendus au fil des mois derniers, les banques n’en restent pas moins prudentes.

 

Trouver un logement « séduisant »

Parce qu’il sert de garantie à la banque, dans le cadre d’une caution ou d’une hypothèque, un bien idéalement situé est toujours une plus-value dans votre démarche d’emprunt. Que ce soit pour un investissement locatif ou en tant que résidence principale ou secondaire, un bien qui présente de bons critères de confort et à un bon emplacement rassure toujours les établissement financiers.

 

Et vous, avez-vous déjà eu à faire face à un refus de prêt ? Quelles solutions avez-vous trouvées ? Faites-nous part de votre expérience, le blog est là pour ça !

 

Tags  

Suivez-nous sur