Blog > Je déménage > Zoom sur Anglet
Je déménage

Zoom sur Anglet

Contrairement à sa voisine, Biarritz, Anglet n’est pas qu’une station balnéaire. Si, son bord de mer abrite quelques belles villas secondaires, elle est surtout composée de résidences principales. Car la ville ne manque pas d’atouts, naturels ou historiques, pour retenir ses habitants.

5 raisons de s’installer à Anglet

Un littoral

Long de 4,5 km, il propose plage, pelouse et forêt, de quoi satisfaire toutes les envies. De même qu’à Biarritz, les vagues attirent les surfeurs du monde entier.

Un poumon vert

Anglet est une des rares communes de cette taille à bénéficier d’une forêt intramuros, la forêt de Pignada, qui représente 10 % de sa superficie.

Un fleuve

Outre la mer, il y a l’Adour, dont les bords partiellement aménagés sont propices à de belles balades en famille.

Un aéroport et plusieurs zones d’activités importantes

Anglet ne vit pas que du tourisme. La ville accueille l’aéroport Biarritz-Anglet-Bayonne, un port de commerce induisant 3 000 emplois, mais aussi l’une des unités de Dassault Aviation.

Un habitat diversifié

Des petites maisons anciennes d’ouvrier aux grandes villas, des appartements après-guerre aux résidences de standing, on trouve de tout à Anglet.

Cinq quartiers à la loupe

Chiberta

C’est le quartier le plus chic de la ville, qui fait le lien avec le littoral de Biarritz. Il est composé de belles villas de vacances et de résidences de standing. Sans surprise, plus l’on se rapproche de la mer, plus les prix grimpent. Dans l’ancien, les appartements atteignent 4 900 euros/m2 et dans le neuf, 6 000 euros. À noter que des villas neuves, de 120 m2, sont proposées à plus d’un million d’euros.

Blancpignon — Pignada

Tout proche, le quartier Blancpingon, davantage dans les terres, propose des maisons de ville plutôt anciennes, dont les prix gravitent autour de 400 000 euros. Les emplacements en bordure de la forêt ou de l’Adour sont très appréciés.

Cinq Cantons

Coté pour sa proximité avec les plages, ce quartier l’est aussi pour ses nombreux commerces et artisans, réunis sur la place des cinq Cantons. Celle-ci est d’ailleurs qualifiée de second centre-ville. Les prix des logements collectifs restent chers : 3 800 euros/m2 dans l’ancien et 4 500 euros/m2 en moyenne dans le neuf.

Union-Courbois-Tivoli

Ce quartier, plus populaire, a gardé une certaine vocation sociale. Maisons familiales, foyers d’accueil cohabitent avec sites commerciaux dynamiques que la mairie a bien l’intention de développer. Dans ce secteur, les prix dans l’ancien débutent en moyenne à 3 000 euros/m2, mais sa situation, proche du centre, lui promet un bel avenir.

Saint-Jean, Bernain

Situé le plus au sud, relié à Bayonne grâce à l’avenue du même nom, ce quartier fait cohabiter un riche patrimoine historique et un fort développement urbain datant des années 1970. C’est aujourd’hui le plus dense de la ville, mais c’est aussi le moins cher, à partir de 2 700 euros/m2.

 Et vous, connaissez-vous Anglet ? Y avez-vous déjà séjourné ? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !

Tags  

Suivez-nous sur