Blog > J'aménage > Ma douche : je l’aime à l’italienne !
J'aménage

Ma douche : je l’aime à l’italienne !

 

Très en vogue depuis plusieurs années, les douches à l’italienne viennent peu à peu remplacer les modèles jugés vieillots et peu ergonomiques. Quels sont les avantages à aménager une douche à l’italienne et quels sont les points à vérifier avant de vous lancer ? Pour tout savoir, suivez le guide !

Quels sont les points forts d’une douche à l’italienne ?

Avant d’y succomber, sachez que ce modèle de douche bénéficie de nombreux avantages pour les grands et les petits :

•   Pratique pour tous : grâce à son absence de marche due au prolongement du plancher, ce modèle est particulièrement adapté aux personnes à mobilité réduite ainsi que pour les enfants, puisqu’il n’y a ni marche ni rebord à enjamber.

•   Une douche unique : avec une douche à l’italienne, c’est le moment de laisser libre cours à votre imagination en termes de déco et de couleurs. Mosaïques bigarrées ou teinte monochrome, vous pourrez carreler le sol et les parois comme bon vous semble !

•   Parfait pour les petits espaces : Pas la peine de disposer d’une vaste salle de bains pour faire construire ce modèle puisqu’il s’intègre facilement selon la configuration de la pièce d’eau. La paroi peut être droite ou en courbe pour gagner un maximum de place sans pour autant se sentir oppressé.

•   Une corvée de ménage allégée : eh oui ! Grâce à ses surfaces planes, les douches à l’italienne sont moins fastidieuses à nettoyer qu’une douche à bac classique qui nécessite beaucoup plus d’huile de coude.

Douche à l'italienne

Créer une douche dans les règles de l’art

Afin de créer un modèle pérenne et confortable, voici les points sur lesquels il faut être intransigeants durant sa construction :

•   Difficile de la façonner soi-même : implanter une douche de plain-pied n’est pas un exercice aisé, même si vous êtes un bricoleur averti et forcément, tout cela a un coût. Il est plus que conseillé de passer par un professionnel dont c’est le domaine, sinon c’est bien souvent la catastrophe!

•   Des travaux conséquents à ne pas prendre à la légère : créer ce type de modèle implique de décaisser le sol pour y placer un siphon et des canalisations, tout en créant une légère pente pour l’évacuation. Parfois, il s’avère que l’opération n’est pas réalisable sur le plan technique, il sera alors nécessaire de surélever le sol.

•   Une étanchéité à toute épreuve : au fil du temps, l’humidité ambiante et les nombreuses douches peuvent créer de sacrés dégâts, c’est pourquoi il faut être attentif à tout début d’infiltration. Car plus vous laisserez la situation empirer, plus la note des réparations sera salée.

•   Attention à l’effet « patinette » : même si vous avez craqué pour un carrelage bien particulier, assurez-vous que ce modèle soit vraiment antidérapant, sous peine de faire de sacrées chutes ! Pour éviter ce type d’incidents, les professionnels dignes de ce nom vous orienteront alors vers des surfaces en mosaïques ou des plaques de galets.

Et vous, les douches à l’italienne, vous aimez ? En avez-vous déjà installé une chez vous et en êtes-vous satisfait ? Faites-nous part de votre expérience, le blog est là pour ça !

Tags  

Suivez-nous sur