Blog > Blog-Logic-Immo > Rénovation « verte », quelles aides possibles et selon quels critères ?
Blog-Logic-Immo, J'aménage

Rénovation « verte », quelles aides possibles et selon quels critères ?

Le saviez-vous ? Il existe différentes aides financières pour réaliser des travaux de rénovation énergétique pour votre logement. En plus de réaliser des économies « côté facture », ces aides permettent aussi de réduire les émissions des gaz à effets de serre responsables du réchauffement de la planète. Un partenariat gagnant-gagnant et qui augmente au final la valeur de votre bien immobilier. Alors, pour tout savoir, suivez le guide !

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Depuis le 1er août 2014 et jusqu’au 31 décembre 2015, ce crédit d’impôt, également appelé le CITE s’élève désormais à 30% du montant TTC des dépenses.

Quels travaux sont concernés ?

•   La réalisation d’un diagnostic de performance énergétique
•   L’isolation des parois vitrées, des volets ainsi que des portes d’entrées
•   L’isolation des murs, de la toiture et des planchers-bas
•   L’installation d’une chaudière à condensation mais aussi, des pompes à chaleur ou de l’énergie hydraulique ou à l’énergie solaire

Renovation

Pour qui ?

Pour les couples : le CITE est plafonné à 16 000€ et majoré de 400€ par personne à charges.
Pour une personne seule : le plafond maximum est de 8 000€

Bon à savoir : le logement doit être votre résidence principale et être achevé depuis moins de 2 ans.

L’éco-prêt à taux zéro

Il s’agit ici d’un prêt à taux d’intérêt nul qui permet de financer des travaux d’amélioration et de performance énergétique jusqu’au 31 décembre 2015.

Quels travaux ?

Il s’agit de la même liste de travaux de création et de rénovation qui donnent le droit au crédit d’impôt (CITE) à l’exception du DPE. Mais bonne nouvelle : vous pouvez bénéficier du CITE et de l’éco-prêt à taux zéro, à condition que votre foyer fiscal n’excède pas 35 000€ pour un couple (avec 7 500€ supplémentaires par personne à charge) et 25 000€ pour une personne seule.

Pour qui ?

Ce prêt est accessible à tous ! Pour une action simple, un montant maximal de 10 000€ est accordé. Pour un bouquet de deux travaux vous pouvez bénéficier d’un prêt de 20 000€ et de maximum 30 000€ pour un bouquet de 3 travaux et plus.

Bon à savoir : les propriétaires bailleurs peuvent également en profiter s’ils s’engagent à louer le logement en tant que résidence principale.

La TVA à taux réduit

Directement appliquée par l’entreprise, cette TVA est déduite de votre facture. En échange, il vous sera demandé de signer une attestation afin de confirmer la nature des travaux effectués.

Quels travaux ?

Dans la même lignée que les deux aides précédentes, la TVA à taux réduit est de 5,5% et concernent les travaux d’amélioration de la performance énergétique. Elles concernent l’achat de matériel et l’installation par l’artisan.

Pour qui ?

Cette TVA réduite s’appliquent aussi aux propriétaires occupants, aux bailleurs ainsi qu’aux syndics de copropriété. Les locataires et les occupants à titre gratuit sont également éligibles.

Et vous, pensez-vous que ces aides favorisent les travaux de rénovations énergétiques ? En avez-vous déjà bénéficié? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !

Suivez-nous sur