Blog > Questions d'argent et de droit > Profiter de meilleurs taux en renégociant son prêt
Questions d'argent et de droit

Profiter de meilleurs taux en renégociant son prêt

Les taux sont historiquement bas, nous le savons tous. Mais, ce que nous ignorons peut-être, est que les futurs acheteurs ne sont pas les seuls à en profiter. En effet, pour tous ceux qui ont déjà contracté un prêt par le passé, c’est aussi l’occasion de revoir leur taux de crédit à la baisse. Alors, comment en profiter et s’y prendre efficacement ? Voici nos explications.

État des lieux du marché

Si l’on se réfère aux chiffres publiés par l’Observatoire Crédit logement /CSA, les taux d’emprunt baissent à vue d’œil, d’un mois sur l’autre. Ainsi, pour le dernier mois étudié à ce jour, en novembre 2014, le prêt en France s’inscrivait dans une durée moyenne de 207 mois (soit 17,25 années) pour un taux moyen de 2,38 %.

Si l’on compare ce même taux à celui d’octobre 2014, on observe qu’à cette période, la durée de prêt était légèrement plus longue, en moyenne un mois de plus, et que le taux était supérieur de quelques points puisque porté à 2,50%. Vous l’aurez compris, plus les mois passent, plus les taux rétrécissent et cette tendance semble bien s’inscrire dans la durée !

Interieur

Avant de renégocier

Pour pouvoir réviser le taux de votre crédit immobilier, il est impératif que l’écart soit au moins de 0,60 point entre le taux actuel et celui auquel vous avez souscrit. Cette précaution est indispensable pour compenser les frais inhérents à la renégociation. Ils correspondent en moyenne à 5% du capital restant dû et comprennent les frais de dossier, les garanties, ainsi que les indemnités de remboursement anticipé. Lors de la renégociation, le banquier prendra évidemment en compte ces 5% pour mettre en perspective le nouveau taux auquel vous pouvez prétendre.

Mode d’emploi

Dans un premier temps, adressez-vous directement à l’établissement bancaire et au professionnel auprès duquel vous avez souscrit le prêt immobilier. Pour cette démarche, vous devrez communiquer vos trois derniers bulletins de salaire et vos relevés de compte pour vérifier la solidité de vos finances (Voir notre article : Que regardent les banques avant de vous accorder un crédit ?). La banque dispose alors d’un délai de 10 jours pour vous faire une nouvelle offre. Ensuite, vous pouvez l’accepter ou la refuser entre le 11e et le 30e jour.

Bon à savoir. Rien ne vous oblige à renégocier votre prêt auprès de la banque qui vous l’a octroyé et libre à vous de faire jouer la concurrence. Certes, cela peut prendre plus de temps mais vous pouvez vous attendre à quelques efforts commerciaux de la part des autres établissements pour vous accueillir en tant que nouveau client. Enfin, comme pour la souscription initiale d’un crédit immobilier, vous avez la possibilité de faire renégocier votre taux par un courtier en crédit immobilier.

Et vous, avez-vous songé à renégocier votre prêt immobilier ? En avez-vous déjà fait l’expérience et en êtes-vous satisfait ? Faites-nous partager votre expérience, le blog est là pour ça !

Suivez-nous sur