Blog > Je déménage > Zoom sur Strasbourg, capitale de l’Europe
Je déménage

Zoom sur Strasbourg, capitale de l’Europe

Avec ses 276 000 habitants, Strasbourg, fief du Bas-Rhin, est une ville qui a la cote. Le saviez-vous ? Entre 2013 et 2014, elle est la deuxième ville, derrière Bordeaux à susciter le plus de demandes d’acquisition. Pourquoi un tel un succès ? Et quels sont les quartiers où il fait bon investir ? Voici notre dossier.

Cinq bonnes raisons de s’y installer Au cœur de l’Union européenne

Située au centre de l’Europe, la jolie ville de Strasbourg accueille en son sein le Parlement européen, le Conseil de l’Europe, le Médiateur européen, ainsi que la Cour européenne des droits de l’Homme depuis 1998.

Strasbourg

Économie dynamique

Le saviez-vous ? Au sommet du palmarès français, l’Alsace est la région qui est la plus compétitive en terme d’investissements étrangers, avec un excellent taux d’exportation. Strasbourg et sa région sont également les sièges de grands groupes dans les secteurs de la brasserie, agro-alimentaire, pharmaceutique et automobile.

Vrai poumon vert Capitale européenne ne rime pas forcément avec mégapole polluée et Strasbourg en est la preuve. Grâce à son centre piéton, ses nombreux parcs, ses jolis vignobles et ses bois à une heure de route, il est facile de concilier urbanisme et environnement préservé.

Culture inimitable à la renommée internationale

Entre son traditionnel marché de Noël, ses cuvées réputées, ses spécialités gastronomiques et son architecture typique, Strasbourg et ses environs drainent chaque année des centaines de milliers de touristes venus du monde entier. C’est tout naturellement que la Grande-Île de la ville est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Polyglotte

Positionnement géographique et qualité des institutions font de Strasbourg la ville française qui accueille le plus d’étudiants étrangers. Tournée vers l’Europe et à quelques kilomètres de la frontière allemande, ici on parle sans complexe et dès le plus jeune âge l’anglais et l’allemand, sans oublier le traditionnel patois alsacien !

Cinq quartiers à la loupe

Centre-ville – Grande Île

Très bien desservi par les nombreuses lignes du tramway, le centre est un véritable écrin d’architecture et d’histoire. Avec sa cathédrale et ses ponts couverts, la zone ne manque pas de charme et les bâtiments à colombages sont très recherchés. Pour le centre, selon les Notaires de France, comptez entre 2180 et 3650 euros/m2 dans l’ancien, mais attention, les places sont rares !

Robertsau

Surnommé le jardin de Strasbourg, ce quartier couvre 23 % du territoire de la ville. Ancienne zone d’exploitations maraichères au XVIIIe siècle, c’est désormais un quartier chic, verdoyant et apprécié pour son calme, un peu à l’écart du tumulte du centre. Les prix y sont d’ailleurs similaires puisque, d’une manière générale, ils oscillent entre 2310 et 3640 euros/m2, toutes surfaces confondues.

Neudorf

Cet ancien faubourg de la ville est, à présent, l’une des zones les plus vivantes et peuplées de Strasbourg. Avec plus de 37 000 habitants, ce quartier dense et central regorge d’infrastructures comme la Cité de la musique et de la danse, la Cité des sciences, la médiathèque André Malraux et le centre commercial Rivétoile. Comptez ici entre 2400 et 3100 euros/m2 pour un studio et un ticket d’entrée de 1 700 euros/m2 pour un quatre-piècesen état correct.

Koenigshoffen – Cronenbourg

À l’ouest de la ville, les quartiers de Koenigshoffen et Cronenbourg comprennent à la fois une zone historique alternant anciennes maisons alsaciennes à colombages et logements sociaux. En pleine mutation et en phase de réhabilitation, il est bon d’y investir au plus vite, avant que les prix ne grimpent, à l’instar de toute la ville ! Profitez-en avec des tarifs affichés de 1300 à 2170 euros/m2, toutes surfaces confondues.

Neuhof

À quatre kilomètres au sud du centre-ville, Neuhof est également depuis 2001 au cœur d’un vaste programme de réhabilitation, le grand projet de ville (GPV). À lui seul, il représente 28 % de la ville et est composé de logements sociaux, de petits pavillons individuels, ainsi que de la cité-jardin du Stockfeld, construite en 1910 et inscrite depuis décembre 1996 à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Ici aussi, les estimations figurent parmi les plus faibles de la ville avec une fourchette s’échelonnant entre 1550 à 2270 euros/m2.

Et vous, connaissez-vous Strasbourg ? Quels sont vos quartiers préférés ? Selon vous, quels sont les secteurs où il fait bon investir ? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !

Tags  

Suivez-nous sur