Blog > Je déménage > Le costockage, une idée qui cartonne !
Je déménage, Tendances

Le costockage, une idée qui cartonne !

Face à la flambée du prix de la pierre parisienne, le costockage entre particuliers via Internet s’affirme comme une nouvelle tendance de l’économie collaborative. Alors, pour tout savoir sur ce nouveau concept à la mode, suivez le guide !

Après le covoiturage et la colocation, l’échange de bons procédés continue avec le costockage. L’idée, née auprès de deux jeunes entrepreneurs, Mickaël Nadjar (32 ans) et Adam Levy-Zauberman (27 ans), créateurs du site costockage.fr, est très simple : pouvoir stocker ses cartons ou ses meubles sans passer par un garde meuble et en réalisant des économies. Elle a l’avantage de convenir à la fois aux propriétaires et aux locataires en mettant à disposition près de 40 000 m3 d’espaces de stockage.

Lancé en novembre 2012 et ouvert au grand public depuis juillet 2013, ce site s’impose comme le leader français du marché avec plus de 300 personnes par jour à la recherche d’un lieu de stockage. Le succès de ce concept tient à sa simplicité. Il permet à des propriétaires de s’inscrire gratuitement sur le site pour mettre à disposition la totalité ou une partie de leur espace inutilisé comme une cave, un box de parking, mais aussi une chambre dans un appartement, dans la cas, par exemple, où un enfant ait quitté le foyer familial.

Costockage

Son intérêt

Cette solution, utilisée dans 40 % des cas dans le cadre d’un déménagement, permet aux locataires de bénéficier de tarifs trois fois moins chers qu’une solution de stockage classique, et aux propriétaires, souvent soumis à de grosses dépenses (impôts, frais de scolarité, taxe d’habitation), de s’assurer un petit complément de revenu tous les mois, en fixant librement le prix de ce service. À titre d’exemple, pour la location d’un 8 m3 durant 5 mois de stockage, le tarif serait d’environ 60 euros/mois, sachant que pour un garde-meuble classique, il faudrait débourser 140 euros/mois.

Du côté des propriétaires, un espace de 4 m3 loué peut rapporter jusqu’à 1 000 euros chaque année à Paris, 800 euros à Lyon ou 500 euros hors agglomération.

Les garanties

À l’image d’autres sites de partage en ligne, les biens stockés sont couverts par une assurance contre les risques classiques (incendie, vol, dégâts des eaux) à hauteur de 2 500 euros, mais aussi des éventuels dommages causés par le locataire. Bon pour le porte-monnaie, ce concept offre également un autre avantage : la proximité du lieu de stockage. Plus besoin d’aller « à perpette » pour déposer ses cartons. Matériel de sport, vêtements de saison, jouets, vélo d’appartement, livres… Vous pouvez stocker tout ce qu’il vous plaît à moins d’un quart d’heure de chez vous.

Et vous, connaissiez-vous ce concept ? Avez-vous déjà fait appel au costockage ? Cette méthode d’économie collabotative vous séduit-elle ? Faites-nous part de votre expérience et de vos conseils, le blog est là pour ça !

Suivez-nous sur