Blog > Je cherche un logement > Quand les primo-accédants et les jeunes deviennent les favoris des banques
Je cherche un logement, Questions d'argent et de droit

Quand les primo-accédants et les jeunes deviennent les favoris des banques

Vous pensez qu’obtenir un prêt immobilier quand on n’a jamais été propriétaire et qu’on est jeune sont deux handicaps majeurs ? Et bien, malgré l’idée reçue, il semble que ce soit tout le contraire ! En effet, une étude publiée par l’agence de courtiers Vousfinancer.com montre, chiffres à l’appui, que les jeunes primo-accédants sont des clients particulièrement ciblés par les établissements bancaires. Et pour en savoir plus, suivez le guide !

Les raisons d’un tel attrait

Dès lors qu’ils présentent des sécurités de base (voir ci-dessous), les jeunes en couple ou célibataires sont des cibles privilégiées pour les banques qui comprennent qu’en leur octroyant un prêt immobilier, elles fidélisent leurs clients. En effet, en leur proposant un bon taux, les établissements bancaires tiennent à garder leurs jeunes clients car leur situation est amenée à évoluer avec la famille qui s’agrandie et en contractant d’autres services, comme des assurances-vie, l’ouverture d’autres comptes, ou en demandant de nouveaux prêts… Par conséquent, prouver à un client qu’on lui fait confiance en lui accordant son premier prêt immobilier, c’est une façon pérenne pour les banques de l’attirer et de le fidéliser.

Jeune couple à la banque

Des réductions de taux attractives

L’étude démontre que des réductions exceptionnelles sont faites en majeure partie aux primo-accédants d’environ 35 ans. En plus d’un taux exceptionnellement bas , il est prouvé que certains établissements sont prêts à faire des efforts supplémentaires en proposant des enveloppes comprises entre 10 000 et 20 000 euros à des taux variant entre 0 et 2 %. Enfin, il est plus facile que par le passé d’emprunter sans apport dès lors que l’on présente un train de vie stable et sans variations importantes.

L’étude estime qu’actuellement en France les banques prêtent en moyenne à 3,05 % sur 15 ans, à 3,30 % sur 20 ans et autour de 3,70 % sur 25 ans. Elle souligne également le fait qu’il est possible de décrocher un prêt à des taux inférieurs à 3 % sur l’ensemble du territoire.

Les sécurités nécessaires pour en bénéficier

Quand bien même les jeunes primo-accédants bénéficient de démarches facilitées et de taux de prêts cléments, il faut cependant présenter un dossier solide et rassurant pour bénéficier du précieux sésame. Voici de manière générale, les critères de base pour mettre toutes les chances de son côté :

  • des revenus réguliers et stables ;
  • un niveau d’endettement calculé et inférieur à 33% ;
  • pas d’autres crédits ou des mensualités très faibles et arrivant bientôt à terme ;
  • Une bonne gestion des comptes, sans découverts réguliers ou dépenses insensées ;
  • Idéalement, au moins 10 % du prix de vente global ou du moins un fond pour s’acquitter des frais de notaires ou des frais de dossier.

Accéder à la propriété est-ce une priorité pour vous ? Faites-vous partie de la catégorie jeune ciblée par les banques ? Avez-vous le sentiment que les banques font un effort pour faciliter une première acquisition ? En avez-vous déjà fait l’expérience et êtes-vous satisfait des taux proposés ? Faites-nous part de votre point de vue, le blog est là pour ça !

Tags  

Suivez-nous sur