Blog > J'aménage > Salle de bain, design de renouveau
J'aménage

Salle de bain, design de renouveau

Longtemps cantonnées à un rôle strictement utilitaire, les pièces d’eau sont en pleine mutation. Une conférence donnée dans le cadre du récent salon Batimat sur « Les tendances design, architecture et nouveaux matériaux dans la salle de bains » en témoigne. Le point sur quelques nouveautés et évolutions présentées à cette occasion.

Liberté et poésie

Fabrice Knoll, architecte et designer dont la particularité est de toujours intégrer la dimension humaine – ergonomique, affective – dans ses créations, en est convaincu : « tout concourt à une plus grande liberté de mouvement ». De ce constat découle trois conséquences :

•  Une baignoire centrale. Elément essentiel d’une salle de bain, elle n’a plus vocation à être plaquée contre un mur. « Beaucoup de gens aimeraient s’y prélasser au milieu d’une pièce », constate Fabrice Knoll. Ainsi repositionné, cet élément pousse dès lors à « définir une pièce à plusieurs fonctions, en le recouvrant par exemple d’une table de massage ». Enfin, ce changement « conduit tout naturellement à une expérience de type spa : se laisser aller en fonction de son horloge interne ».

•  Une nouvelle organisation. La baignoire replacée au centre impose dès lors d’organiser différemment l’espace qui l’entoure. Fabrice Knoll milite pour « concevoir un espace adapté à chaque individu » en sachant que selon lui, « la salle de bain devient alors un passage, un chemin conduisant à la relaxation ». Y compris si la place est limitée : « on peut jouer sur l’ergonomie des petits espaces en combinant, par exemple, une douche à différents jets et un meuble coiffeuse » (voir aussi notre article : Quelle douche pour quel usage ?).

•  Une touche de poésie. Pour Fabrice Knoll, elle « est dans les détails, l’emploi d’objets sortant de l’ordinaire » : robinetterie, mitigeur thermostatique à plaque de verre, espace dégagé sous le lavabo, étagères et meubles organisés avec petites boîtes et tiroirs, rangements en osier ou métalliques… Sans oublier qu’au final, « la poésie est aussi dans l’ambiance générale ».

Salle de bain

Matériaux no limit

Revêtements de sols et muraux, mobilier, robinetterie, accessoires… Tout l’aménagement de la salle de bain s’ouvre à de nouvelles matières, parfois des plus inattendues. « La tendance est désormais à considérer la salle de bain comme une véritable pièce à vivre. Des matériaux jusqu’ici réservés aux autres pièces, voire à l’extérieur, peuvent donc y entrer », assure Elodie Ternaux, ingénieur designer et co-directrice de matériO’, réseau européen indépendant de veille sur les matériaux et technologies innovants. Avec « l’idée que la matière joue avec la lumière et la transparence ».

Quelques exemples :

•  Revêtements muraux. En relief ou en 3D, carreaux poilus de type brosse pouvant être rétro-éclairés, fine pierre véritable comme l’ardoise aussi épaisse que du papier peint à poser directement sur le mur, béton fibré aux multiples teintes mais aussi personnalisable avec ses propres motifs, éco-matériaux, panneaux acryliques donnant un effet ombré en décalé, films décoratifs anti-odeur à poser directement sur les carreaux, revêtement béton uni s’ornant de motifs une fois mouillé… Imagination et créativité sont sans limites !

•  Vitrages. Autonettoyants pour éviter les traces de calcaire, parois opacifiantes ou devenant des écrans de projection, briques de verre à effet loupe, miroir interactif à reconnaissance faciale livrant des informations telles que calcul de votre poids, météo du jour, tâches à accomplir…

•  Lumière. Carreaux phosphorescents ou photo-luminescents, résine à tubes intégrés laissant passer la lumière, éclairage variable selon qu’il fait jour ou nuit, leds avec transformateurs encastrés permettant d’amener la lumière au plus près de l’eau en toute sécurité…

•  Et aussi… Cintres à charbon actif filtrant les mauvaises odeurs, rideau de douche à pigment hygrochrome changeant de couleur selon qu’il est sec ou humide, rideaux d’eau, baignoire centrale hamac suspendue en fibre de carbone « pour un bain en lévitation » (voir aussi notre article : Les nouveaux matériaux pour douches et baignoires)…

Au final, « les matières sont là pour raccrocher l’être humain à la Terre et complètent une expérience sensorielle initiée par l’eau, la lumière et les cosmétiques ».

Et vous, que pensez-vous de ces innovations et tendances ? Les imaginez-vous dans vote salle de bain ? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !

Suivez-nous sur