Blog > Je cherche un logement > Acheter à la campagne : les spécificités à connaître
Je cherche un logement

Acheter à la campagne : les spécificités à connaître

Fini le béton, balayés le bruit et la pollution… Ça y est, vous avez décidé de changer d’air pour vous installer à la campagne. Avant de partir à la chasse à la maison rurale de vos rêves, voici trois particularités propres aux terrains hors zone urbaine, qu’il est bon de connaître pour un achat serein et sans mauvaise surprise.

LoireFotolia_38484252_X_web

Les servitudes

Elles sont à l’origine de nombreux conflits entre voisins lorsqu’elles sont méconnues, même si elles sont obligatoirement notifiées dans l’acte de vente. Elles existent du fait de la configuration naturelle des lieux ou peuvent être issues d’une convention antérieure signée entre deux propriétaires. Il en existe de trois sortes :

  • Les servitudes de passage : tout propriétaire d’un terrain enclavé peut réclamer une servitude de passage sur le terrain de son voisin, cela signifie qu’il peut être amené à passer par votre jardin.
  • Les servitudes de vue : pour préserver l’intimité de chacun, elles imposent des distances minimales pour créer des ouvertures dans une construction.
  • Les servitudes de canalisation : sur le même principe que la servitude de passage, le sous-sol de votre terrain peut également être soumis au même traitement.

Pour en avoir le cœur net, nous ne serions que trop vous recommander d’endosser la casquette de Sherlock Holmes et d’aller mener votre propre enquête en interrogeant directement les voisins. Quelqu’un passe-t-il dans le jardin ? À quelle fréquence ? À qui appartient cette canalisation en sous-sol du terrain ? Pouvez-vous la déplacer ? Cela reste encore le meilleur moyen de connaître les « coulisses » et éventuelles contraintes liées à votre future habitation.

L’assainissement

Il faut savoir qu’à la campagne, le « tout-à-l’égout » est rarement de mise et que c’est souvent l’assainissement non collectif qui prévaut. À partir du moment où une maison vous intéresse, vous êtes tout à fait en droit de demander le diagnostic « assainissement » effectué par le service public car, dans le cas où des travaux de conformité sont à réaliser, il revient au vendeur d’en assumer la charge dans les douze mois qui suivent. Soyez attentif car, dès lors que ce bien vous appartiendra, ce sera à vous – et à vous seul – de réaliser lesdits travaux.

Le bornage

Si, en ville, les limites des terrains sont clairement établies, à la campagne ces données sont plus approximatives puisqu’elles incluent parfois des éléments difficilement mesurables tels qu’un bosquet ou une mare. Pour éviter des désagréments et des querelles sans fin avec vos voisins, le recours à un géomètre expert permet de fixer une bonne fois pour toutes les limites de votre terrain. Bien sûr, cela a un coût qui vous revient directement, puisque le vendeur n’est pas tenu de vous offrir ce calcul de superficie.

Et vous, avez-vous déjà acheté à la campagne ? Avez-vous eu de mauvaises surprises ? Quels sont les points les plus importants que vous avez vérifié avant de devenir propriétaire ? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !

Tags  

Suivez-nous sur