Blog > Je cherche un logement > Chasseur immobilier, du sur mesure
Je cherche un logement

Chasseur immobilier, du sur mesure

Tout droit venue des États-Unis, où la profession existe depuis une vingtaine d’années, la France compte désormais une centaine de « chasseurs » prêts à vous aider dans vos recherches de biens immobiliers. Leur objectif : que vous trouviez vite et bien le « home, sweet home » de vos rêves. Quelles sont leurs méthodes ? À qui s’adressent-ils ? Quels sont leurs avantages ? Et combien coûtent leurs services ? On vous explique tout point par point.

Ce qu’il peut faire pour vous

Directement aux services des futurs acquéreurs, le chasseur d’appartement, ou chasseur immobilier, se propose littéralement de vous remplacer pour la prospection et les maintes visites à effectuer avant de trouver la perle rare. En fonction de vos attentes et de vos goûts, il se chargera également de la sélection et, en amont, il tentera de négocier les prix pour que ses trouvailles restent bien dans votre budget. Concrètement, le chasseur d’appartement vous suit pas à pas depuis le début de vos recherches jusqu’’à la signature de l’acte définitif.

iStock_000016253822XXLar_web

Son cœur de cible

Nous le savons tous, les biens attractifs mis sur le marché sont très vite acquis et sans un minimum de réactivité et de disponibilité, ils vous passent systématiquement sous le nez !

Le saviez-vous : en moyenne, une recherche de biens par ses propres moyens dure entre quatre et cinq mois avant signature alors qu’en passant par un chasseur, le temps de prospection est largement raccourci puisque l’on estime la phase de recherche réduite à quatre à six semaines. C’est pourquoi cette profession est fortement sollicitée par :

•   les futurs acquéreurs pressés de signer ;
•   les personnes vivant à l’étranger ou loin de la zone où ils veulent acheter ;
•   ceux qui ont des emplois du temps très chargés et peu de temps à consacrer à la recherche et aux visites ;
•   ceux qui sont démotivés après des mois et des mois de recherche, un bon chasseur d’appartement sachant très vite leur dire si leur demande est réalisable et les aidera à mieux connaître le marché actuel ;
•   ceux qui recherchent un type de bien plutôt atypique et peu fréquent sur le marché.

L’étape primordiale pour cibler vos envies

Une première rencontre permet, tout d’abord, de cibler vos envies en termes d’habitat… et de budget. Vous préférez le neuf ou l’ancien ? Vous souhaitez une école à proximité pour vos enfants ? Vous êtes prêts à réaliser des travaux avant d’emménager ? Vous avez des exigences particulières en termes de quartier ou d’agencement du futur bien ? Sur quoi êtes-vous prêts à faire concessions et quels sont les points sur lesquels vous ne transigerez pas ? Etc., etc.

Idéalement, le chasseur immobilier se déplace chez vous pour connaître vos goûts en matière d’architecture et d’ambiance. Si, pour des raisons géographiques, cela n’est pas possible, n’hésitez pas à lui montrer des photos des biens qui vous plaisent pour vous faire encore mieux comprendre. En fonction de vos critères, il vous aidera à affiner et bien définir votre projet, tout en gardant en tête vos préconisations lors de ses recherches.

Ce qu’il vous en coûtera

Avant toute chose, méfiez-vous de ceux qui travaillent dans l’illégalité ! Un chasseur immobilier digne de ce nom est affilié au même titre qu’un agent immobilier et possède une carte régie par la loi Hoguet. Il ne doit pas non plus vous faire signer de contrat qui vous obligerait à payer des honoraires, y compris et surtout si vous ne concluez pas de vente grâce à lui !

Côté prix, ils varient selon que votre chasseur vous a trouvé un bien via une agence immobilière traditionnelle ou directement auprès d’un particulier. Beaucoup d’agences de chasseurs définissent un certain pourcentage en fonction de la valeur du bien qui va être acheté.

À titre d’exemple, voici les honoraires proposés par des professionnels qui s’occupent de chasser à Paris et en Île-de-France :

•   pour un bien de moins de 500 000 euros, comptez 3,50 % d’honoraires si le chasseur passe par une agence immobilière et 4,50 % s’il traite avec un particulier ;

•   pour un logement allant de 750 000 et 1 000 000 d’euros,  les honoraires en traitant avec une agence sont  de 2,75 % et 3,75 % avec un particulier.

Et vous, êtes-vous déjà passé par ce genre de services ? Racontez-nous votre expérience et vos recherches avec ou sans chasseur immobilier, le blog est là pour ça !

Tags  

Suivez-nous sur