Blog > Questions immobilières > Vivre en rez-de-chaussée, les précautions à prendre
Questions immobilières

Vivre en rez-de-chaussée, les précautions à prendre

Les logements en rez-de-chaussée ne sont pas autant convoités que ceux qui se trouvent en étages supérieurs, c’est la raison pour laquelle ils sont souvent moins chers. On remarque, à prestations égales, un écart de prix de vente entre 10 et 15 %.
Un avantage financier indéniable qui séduit de plus en plus les acquéreurs, mais également les locataires, qui bénéficient eux aussi de ces coûts moins élevés. Mais avant de vous lancer, voici quelques recommandations utiles.

 

Vérifiez la fréquence de passage pour vivre en rez-de-chaussée

Quand on parle de « rez-de-chaussée », on pense automatiquement aux va-et-vient quotidiens, côté rue comme côté cour, qui peuvent survenir le jour et la nuit. En tant que potentiel acheteur ou futur locataire, nous vous conseillons de venir vérifier par vous-même la fréquence de passage et le bruit à différents moments de la journée et de la soirée. Vous pouvez même vous renseigner auprès du gardien ou du concierge de l’immeuble qui connaît parfaitement le rythme de vie de la résidence, de la rue et du quartier.

Voici les différents points à vérifier côté rue :

  • La disposition des fenêtres.
  • La circulation dans la rue et la vitesse autorisée.
  • Les commerces les plus proches (bureaux, supermarchés, bars, restaurants, etc.).

Et côté cour :

  • Le nombre de lots dans la copropriété et le nombre d’habitants.
  • L’emplacement du local poubelles ou à vélos.
  • Le règlement de la copropriété.
  • L’animation dans la cour.

 

Renforcez la sécurité des ouvertures pour vivre en rez-de-chaussée

La sécurité est la plus grande préoccupation de tous ceux qui vivent en rez-de-chaussée. Mieux vaut ne pas plaisanter avec les précautions d’usage, et faire le nécessaire pour sécuriser votre logement en rez-de-chaussée. Voici les installations que vous pouvez mettre en place :

– Une porte avec une serrure multipoint et un judas.

– Des barreaux aux fenêtres pour aérer le logement sans crainte d’intrusion.

– Des fenêtres PVC en double ou triple vitrage pour vous protéger du bruit et d’une éventuelle infraction.

 

Protégez son intimité pour limiter le vis-à-vis en rez-de-chaussée

Cette vue directe sur votre intimité peut en rebuter plus d’un ! Pourtant, il existe des solutions pour y parer. Les films opacifiants à poser directement sur les vitres sont très efficaces : ils obstruent la vue de l’extérieur, tout en laissant passer la lumière chez vous. À défaut d’opter pour du verre dépoli à vos fenêtres, des films plastiques feront très bien l’affaire. Il en existe toute une gamme avec des motifs différents. Enfin, par un habile jeu de rideaux ou en disposant de grandes plantes vertes, vous pourrez préserver votre intimité et n’aurez plus l’impression d’être la proie des curieux, même les fenêtres grandes ouvertes.

 

Et si vous optiez pour le souplex ?

Le souplex, c’est la grande tendance ! Design, ingénieux et agréable à vivre, il crée de nouveaux espaces et donne une sacrée plus-value à l’appartement. Chambre à coucher, bureau, salle de bains avec un bon système d’aération… toutes les installations sont possibles ! Avant de succomber, vous devez vous assurer que ce local au sous-sol est considéré comme « habitable » par votre mairie, et que vous obtiendrez l’accord de votre copropriété.

 

Que faut-il savoir avant d’aménager un souplex ?

L’aménagement d’un souplex requiert l’intervention d’un architecte dès lors que les travaux touchent à la structure de l’immeuble. Une demande préalable de travaux est obligatoire si la création du souplex a une superficie de 5 à 20 m². Avant d’entamer les travaux d’aménagement du souplex, assurez-vous d’obtenir l’autorisation du syndic.

 


Le souplex régi par la loi Carrez

Pour être pris en compte par la loi Carrez, le souplex doit avoir une hauteur d’au moins 1,80 mètre, et avoir une superficie de 8 m² au minimum.


 

Vous êtes tenté d’acheter ou de louer un logement en rez-de-chaussée ? Ce type d’habitation présente certains avantages non négligeables, comme le prix du mètre carré ou la possibilité de créer un souplex. Des informations à prendre en considération pour faire le bon choix.

Suivez-nous sur