Blog > Questions d'argent et de droit > Se chauffer au gaz reste-t-il un bon investissement ?
Questions d'argent et de droit

Se chauffer au gaz reste-t-il un bon investissement ?

Et si l’on parlait « énergie » ? Un budget qui pèse de plus en plus lourd pour les foyers français. Le gaz fut longtemps considéré comme le moyen de se chauffer le plus économique, mais les hausses consécutives d’une année sur l’autre font dorénavant douter de sa compétitivité à toute épreuve. On fait le point avec vous et ça va chauffer !

Quid des tarifs 2013

Pour ceux qui utilisent déjà le gaz, les hausses de prix de ces dernières années ne leur ont certainement pas échappé. Après une augmentation significative de 2,3 % en janvier 2013, voici que les tarifs du gaz font dorénavant marche arrière avec – 0,5 % en février, – 0,3 % en mars et, finalement, – 0,6 % en avril. Cette tendance à la baisse devrait cependant être de courte durée puisque, dès juillet, de nouveaux tarifs concernant les réseaux de transport de gaz naturel ont été décidés par la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Chauffage

Pourquoi le prix du gaz augmente-t-il ?

Si sa valeur est globalement à la hausse, c’est tout simplement parce que son prix est indexé sur celui du pétrole. Du côté des politiques d’État, les gouvernements consécutifs cherchent à limiter « la casse » et à préserver le pouvoir d’achat des ménages français. C’est pourquoi des arrêtés gouvernementaux ont été mis en place pour plafonner la hausse des prix, notamment de 2011 à 2012. Or, à chaque fois, les fournisseurs d’énergie ont déposé des recours devant le Conseil d’État, justifiant de leur incapacité à couvrir les coûts d’approvisionnement. En obtenant gain de cause fin janvier 2013, les fournisseurs ont exigé une sorte de « rattrapage » des sommes non perçues. Somme qui, selon le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, s’élèverait en moyenne à 23 euros par foyer et serait étalée sur dix-huit mois. Une augmentation, certes, mais qui reste modérée… Suite aux recours des fournisseurs, on a également opté pour un autre système de calcul, et les consommateurs voient dorénavant leur facture ajustée chaque mois.

Le gaz reste-t-il concurrentiel ?

Malgré les hausses consécutives et l’imbroglio de certaines factures, la réponse est oui. Quel que soit le nombre d’habitants de votre foyer ou la taille de votre habitat, se chauffer au gaz reste la solution le plus économique. Certes, les écarts de prix avec le fioul ou l’électricité sont moins contrastés qu’il y a une dizaine d’année. Pour autant, ne perdez pas de vue que les prix du fioul et de l’électricité ont également monté en flèche.

Se chauffer au gaz reste donc un bon investissement. Néanmoins, n’oubliez pas les bons réflexes : une maison bien isolée requiert moins de chauffage, et une attention particulière à votre chaudière vous permettra également d’alléger notablement votre facture.

Et vous, comment vous chauffez-vous ? Plutôt gaz, électricité, fioul ? Avez-vous l’intention d’en changer ? Donnez-nous votre avis, le blog est là pour ça !

Tags  

Suivez-nous sur