Blog > Je cherche un logement > La « pierre-papier », un bon investissement immobilier ?
Je cherche un logement

La « pierre-papier », un bon investissement immobilier ?

Investir dans la pierre… Si le concept est alléchant, il n’est pas toujours à la portée de tous les budgets d’acheter un appartement, un local ou bureau. Pourtant, il existe une possibilité d’acquérir des parts d’une société civile de placement immobilier (SCPI), c’est-à-dire d’investir dans la « pierre-papier ». Un placement qui a le vent en poupe et qui attire beaucoup de particuliers désireux de diversifier leur portefeuille ou d’investir malgré un faible pécule. Pour tout comprendre, suivez le guide !

En quoi cela consiste ?

Si vous connaissez déjà la SCI, la SCPI permet de faire des appels publics à l’épargne. Il est ainsi possible de collecter des fonds, notamment de plusieurs investisseurs particuliers, et d’investir dans l’achat de bureaux, de locaux mais aussi d’habitations. La SCPI s’occupe de la gestion de ce patrimoine immobilier en prenant en compte les frais de gestion, l’entretien ou les impôts locaux, mais aussi des provisions pour d’éventuels travaux. Elle perçoit également les loyers et, en contrepartie, elle reverse aux investisseurs (appelés aussi associés) des revenus fonciers. Afin de définir la valeur des parts, une expertise est menée chaque année pour juger de la valeur du bien.

Immeuble paris

Il existe deux types de SCPI : celles dites « de plus-values », qui investissent dans l’immobilier d’habitation, et les SCPI « de rendement », qui se consacrent entièrement aux biens professionnels tels que les commerces, les bureaux et autres locaux et entrepôts. Inutile de disposer d’un budget personnel colossal pour commencer à investir dans une SCPI car quelques milliers d’euros suffisent. On estime en moyenne que le premier ticket d’entrée se situe entre 300 et 1 000 euros la part.

Comment bien choisir ?

Si elles connaissent un grand succès, toutes les SCPI ne proposent pas de rendements mirifiques. Avant de faire votre choix, voici trois critères qui doivent attirer votre attention :

•   La qualité et l’attractivité du patrimoine détenu. Assurez-vous qu’il se situe dans des zones plébiscitées qui traverseront les effets de mode et que, d’autre part, cette SCPI n’a pas investi exclusivement dans un même périmètre et qu’elle a su se diversifier.

•   Le rendement de l’année précédente. Il s’agit du rapport entre les revenus perçus sur l’année et le prix de la part chaque 1er janvier. Soyez également attentif à l’évolution du prix de la part rapportée à la valeur de réalisation sur les cinq dernières années, il vous informera clairement sur la tendance et la bonne santé de la SCPI.

•   La taille de la SCPI. En effet, plus la capitalisation est élevée (et à capital fixe), plus celle-ci vous offre de la sécurité. De manière générale, une société bien implantée sur le marché possède plus de biens et a fait ses preuves depuis au moins une bonne dizaine d’années.

Et vous, êtes-vous déjà associé dans une SCPI ? Qu’en pensez-vous ? Êtes-vous satisfait du rendement ? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !

Tags  

Suivez-nous sur