Blog > J'aménage > Changer de chauffage, les étapes avant de se lancer
J'aménage

Changer de chauffage, les étapes avant de se lancer

iStock_000005529691Large_webVétusté, mesure d’économie ou souci écologique… Quelle qu’en soit la raison, vous êtes décidé à changer de mode de chauffage. C’est un projet positif mais avant de vous lancer, voici quelques étapes à respecter pour être certain de ne pas vous tromper et être gagnant au bout du compte. Non seulement vous allez réaliser des économies mais, en plus, vous optimiserez le rendement de votre nouveau chauffage.

Faites-vous diagnostiquer

Avant toute autre chose, demander à des professionnels de réaliser un diagnostic thermique de votre logement. Les devis sont souvent gratuits et vous aurez ainsi en main un véritable bilan de votre installation : performances, isolation, fenêtres… À partir de là, vous aurez déjà une bonne idée des améliorations à apporter pour rentabiliser au maximum votre changement de mode de chauffage.

Forcez sur l’isolation

Vous le savez, à logement mal isolé, facture d’énergie élevée ! N’hésitez donc pas à dépenser un peu pour l’isolation de votre logement. Pensez notamment aux combles et aux planchers. La majeure partie des déperditions d’énergie se font par les toits souvent mal protégés ou à cause de matériaux trop vieux, et donc inefficaces. En soignant votre isolation, en particulier les angles et les jonctions, et en choisissant des matériaux performants, vous réduirez considérablement votre facture et préparerez le terrain à votre nouveau chauffage, qui fonctionnera ainsi au mieux de ses qualités.

Dans le même ordre d’idée, c’est peut-être aussi le moment de remplacer vos fenêtres. Celles fabriquées de nos jours sont parfaitement étanches, quel que soit le matériau de base. Associées à un vitrage de qualité, elle vous assureront un énorme gain en termes d’isolation et donc de dépenses d’énergie. Certaines marques proposent désormais du double vitrage à isolation renforcée (VIR) ou même du triple vitrage. Il ne vous restera plus qu’à choisir en fonction de votre diagnostic énergétique.

Mettez votre installation à jour

Si vos vieux radiateurs en fonte paraissent éternels et fonctionnent bien, ils sont pourtant aujourd’hui directement concurrencés par de nouveaux modèles, plus efficaces et rentables. Les travaux peuvent sembler importants mais le gain sera substantiel si vous savez choisir une installation adaptée à votre mode de chauffage.

En effet, c’est le moment d’accorder les deux car tous les modes de chauffage ne sont pas appropriés à toutes les installations. Le plancher chauffant, par exemple, s’accommode mieux d’une pompe à chaleur.

Sachez également profiter de ce que vous avez : modernisez votre cheminée et rentabilisez sa production de chaleur en y installant un insert, par exemple. Quelques petites améliorations de ce type et vous aurez bientôt un logement idéal pour accueillir votre nouveau chauffage.

Si vous avez bien suivi ces étapes, vous savez à présent quel mode de chauffage vous correspond et vous avez optimisé votre maison et votre installation pour l’accueillir. Il ne vous reste donc plus qu’à prévoir les travaux. Pour cela, optez pour le printemps ou l’été, quand le chauffage n’est pas en marche. Et soyez réaliste sur la durée des travaux et les bouleversements qu’ils induiront. Pas de mauvaise surprise si tout est prévu, calculé et noté sur un devis établi par un professionnel !

Et vous, avez-vous déjà changé de mode de chauffage ? Comment cela s’est-il passé ? Venez partager vos idées et vos conseils sur le blog, il est là pour ça !

Suivez-nous sur