Blog > Je suis locataire > Petites réparations avant de quitter votre logement
Je suis locataire, Mon propriétaire, mon locataire

Petites réparations avant de quitter votre logement

Vous voilà parés pour votre déménagement, prêt à voguer vers un nouveau « chez vous » ! Mais avant de faire l’état des lieux et de rendre les clés, voici toute une liste de menus travaux à réaliser pour partir l’esprit léger et récupérer votre caution sans souci.

Les murs

J’ai accroché des cadres et posé des étagères : s’il s’agit de quelques trous de punaises, votre propriétaire devrait se montrer compréhensif. Si, en revanche, vous avez retapissé votre intérieur de multiples posters ou installé des meubles lourds aux murs qui laissent de vilaines traces, vous devez reboucher les trous. Avec un bon enduit (acheté prêt à l’emploi dans un magasin de bricolage), l’affaire sera réglée en quelques heures.

J’ai peint les murs de ma chambre en turquoise : avez-vous prévenu votre propriétaire de ce changement de couleur ? S’il vous a donné son accord par le passé, tout ira bien. Si vous ne l’en avez pas informé, appelez-le au plus vite pour lui exposer la situation et, mieux encore, envoyez-lui une photo de votre pièce redécorée pour qu’il puisse se faire une idée. Soit la couleur lui convient, soit il vous demandera de repasser à l’ancienne teinte. Dans ce cas, mieux vaut repeindre vous-même les murs avant l’état des lieux et le tenir au courant de la transformation.

Il y a des traces de doigts sur les murs et autour des interrupteurs : pour donner un petit coup de propre sans passer pour autant par un lessivage complet, il existe sur le marché des éponges antitaches qui viennent très rapidement à bout de ce genre de traces. Effet coup de propre garanti, elles « gomment » en un rien de temps les petites marques d’usures, le jaunissement qui apparaît autour des cadres ainsi que les « créations » d’enfants.

Le sol

Il y a une tache indélébile sur la moquette : hormis l’état d’usage classique, toute dégradation anormale et accidentelle de votre part est à votre charge. Que ce soit une moquette, du parquet ou du lino, vous vous devez de restituer au mieux l’état du sol comme vous l’avez trouvé en arrivant. En cas de doute, encore une fois, n’hésitez pas à contacter à l’avance votre propriétaire pour régler ce problème à l’amiable et trouver une solution commune.

Il y a des traces de caoutchouc sur le sol : cela arrive sur certains parquets ou sur le carrelage mais pas de panique ! Toujours muni de votre éponge antitaches, vous pourrez sans aucun problème effacer toutes ces marques en un clin d’œil.

Les sanitaires

La douche est pleine de traces de calcaire et il y a des moisissures aux murs : cela fait partie des menues « réparations locatives » qui vous reviennent. Avec un peu (voire beaucoup) d’huile de coude et un bon produit ménager, à vous de nettoyer tout cela. En revanche, vous n’êtes pas responsable d’une peinture qui s’écaille dans une pièce humide.

L’évier est bouché : là aussi, c’est à vous de régler la question, soit avec un produit spécial, soit en dévissant la partie accessible et en la nettoyant. D’ailleurs, pendant que vous y êtes, pensez à désengorger l’évacuation de votre douche. Si la situation est récurrente, là encore, prévenez votre propriétaire : il s’agit peut-être d’un problème plus grave qui, cette fois-ci, est de sa responsabilité.

L’extérieur

Je n’ai pas la main verte, le jardin est en voie de désertification avancée : une fois de plus, il s’agit, de rendre le bien dans l’état où vous l’avez trouvé et, pour le jardin, vous êtes responsables de l’état courant (arrosage, taille des arbustes, état de la pelouse). Donc, si vous avez laissé dépérir cet endroit, mieux vaut très vite se mettre d’accord avec le propriétaire quant au recours éventuel à un jardiner ou à l’achat de nouvelles plantes.

Les dalles de la terrasse sont couvertes de mousses : concernant la terrasse, mais aussi les auvents et les marquises, pensez à enlever toutes les petites mousses qui se sont accumulées avec le temps. Rien de mieux pour cela qu’un nettoyeur haute pression.

Les gouttières sont vieilles et en mauvais état : vous n’êtes pas responsable de leur étanchéité ni de leur aspect. En revanche, c’est à vous de désengorger les conduits avant votre départ.

Enfin, et même si cela coule de source pour beaucoup, n’oubliez pas de faire un grand ménage avant le jour J : faites les vitres, changez les ampoules grillées, passez l’aspirateur plutôt deux fois qu’une et briquez votre salle de bain ! L’état des lieux n’en sera que plus rapide et serein.

 

Tags  

Suivez-nous sur