Blog > Je suis locataire > Un mineur peut-il louer un appartement ?
Je suis locataire, Questions immobilières

Un mineur peut-il louer un appartement ?

Mis à jour en mai 2019

Pour des études ou des vacances, un mineur peut vous demander la location de votre appartement. Vous ne connaissez pas forcément les modalités pour louer votre appartement à un mineur ? On vous explique toutes les conditions pour valider sereinement votre contrat de bail !

 

Louer un appartement à un mineur non émancipé

Si le mineur n’est pas émancipé, ce sont ses parents ou son représentant légal qui doivent signer le bail à sa place, même s’ils n’occupent pas eux-mêmes le logement. Le bail ne porte alors pas le nom du mineur qui habitera le logement, mais celui d’un ou des deux parents. Aux yeux de la loi, les parents seront donc responsables du logement.

 


L’âge de la majorité

Pour rappel, en France, une personne est considérée comme majeure à partir de son dix-huitième anniversaire. S’il n’est pas considéré comme étant émancipé aux yeux de la loi, le mineur reste sous la tutelle de ses parents ou tuteur légal jusqu’à l’âge de 18 ans.


 

Louer un appartement à un mineur émancipé

Si le mineur est émancipé, c’est-à-dire qu’il a plus de 16 ans et a été considéré comme capable par le juge des tutelles, il est considéré comme un adulte. Il a exactement les mêmes droits et obligations qu’un majeur. Il peut donc signer un contrat de location à son nom comme n’importe quel adulte. Le mineur émancipé porte alors les mêmes responsabilités qu’un adulte envers le logement et le bail signé.

 

Annuler un bail signé avec un mineur, est-ce possible ?

Il peut arriver à un propriétaire de signer un bail pour louer un appartement à un mineur non émancipé. Toutefois, dès lors que le bail est signé, le propriétaire ne dispose pas de la possibilité de se retourner. Ainsi, il n’est pas en droit de faire valoir la nullité du bail en utilisant cette cause comme justificatif.

En revanche, le mineur pourra invoquer ce droit de nullité, à condition de pouvoir prouver un préjudice précis.

 

L’obtention d’une aide au logement pour un mineur : quelles sont les conditions ?

Aucune condition d’âge n’est requise pour obtenir des aides telles que l’allocation logement (AL) ou l’aide personnalisée au logement (APL), qu’il s’agisse de la personne touchant les aides ou de celle étant titulaire du bail. Toutefois, plusieurs autres conditions d’éligibilité sont à respecter afin d’obtenir une aide au logement :

– Être ressortissant français
– Louer un logement considéré comme décent
– Respecter les critères de revenus du foyer, etc.

Nous invitons les locataires mineurs à faire une simulation en ligne sur le site de la CAF avant la signature d’un bail, afin de vous assurer du montant des aides dont vous pourrez disposer.

 


Être titulaire du contrat de location

Attention toutefois, veuillez noter que pour bénéficier d’une aide financière, la personne doit directement être titulaire d’un contrat de location, ce qui n’est pas toujours le cas dans le cadre d’une personne mineure.


 

Quittance de loyer au nom d’un enfant mineur

Un enfant majeur obtient plus aisément une aide au logement puisqu’il est titulaire de son propre contrat de location. Ses parents se portent alors comme garant. Pour le contrat de location d’un appartement d’un mineur, une astuce est possible pour que l’enfant perçoive lui-même l’aide au logement. Il est en effet possible de demander au bailleur du logement d’établir les quittances de loyer au nom de l’enfant. Ce document obligatoire lui permettra de faire une demande d’AL ou d’APL à son nom !

 

Vous disposez désormais de toutes les informations nécessaires pour louer un appartement à un mineur ! Vous pourrez même le renseigner concernant les aides au logement qu’il pourra percevoir.

Tags  

Suivez-nous sur