Blog > Je cherche un logement > Peut-on se fier au prix au m² ?
Je cherche un logement

Peut-on se fier au prix au m² ?

Lorsque l’on consulte les petites annonces en vue d’un achat immobilier ou que l’on veut vendre son bien, on est tenté de connaître le prix du m² de la ville, voire du quartier, pour se faire une idée. Bien des futurs acquéreurs et vendeurs potentiels veulent se retrouver dans cette moyenne pour savoir s’ils font ou non une bonne affaire. Mais que disent exactement ces chiffres et comment les interpréter ?

Un baromètre utile pour évaluer la tendance

Comme son nom l’indique, le prix au m² est une moyenne calculée qui prend en compte différents critères : à la fois géographique (le quartier, la ville, la région, etc.), la taille et la configuration des biens (studio, F4, maison…) sur une durée de temps bien précise  (un an ou un semestre, généralement).  Le prix au m² est un outil utile pour évaluer la cote d’un quartier au fil des années ou pour décrypter la demande sur certains types de biens. En vous donnant une indication des coûts, cette moyenne vous permettra, certes, de savoir s’il n’y a pas d’abus ou s’il y a une belle affaire à effectuer mais, là encore, rien ne vaut la visite.

Une histoire de cachet… et bien plus en encore

Les écarts de prix sont parfois importants pour la simple et bonne raison que chaque bien est unique. Le prix au m² ne peut préciser si telle maison possède un garage, de l’électro-ménager, un jardin bien entretenu ou une bibliothèque faite sur-mesure. Idem pour les appartements. Et si un bien se situe à deux pas des commerces, il y a fort à parier qu’il se revendra un peu plus cher qu’un logement du même type à quelques rues de là. Gardez toujours en tête qu’au-delà de l’état général et des travaux à prévoir, beaucoup de critères et une infinité de détails détermineront le prix de vente (ou de location).

Rien de mieux que l’avis des pros !

Certains particuliers peinent à trouver de nouveaux acquéreurs lorsqu’ils mettent eux-mêmes leur bien en vente. Une erreur classique selon les professionnels de l’immobilier qui remarquent, et ce dans toute la France, que les futurs vendeurs surestiment bien souvent leur habitat d’environ 10 %. Or, rien n’égale l’evaluation des professionnels. Connaissant bien votre secteur et réalisant des transactions chaque semaine, ils sont particulièrement efficaces pour indiquer les prix réels pratiqués sur le marché et vous aider à vendre ou à acheter avec efficacité.

Et vous, est-ce que vous vous fiez au prix au m² dans votre recherche de bien ? Vous alignez-vous sur la moyenne générale pour vendre votre logement ? Faites-nous part de votre expérience !

 

Tags  

Suivez-nous sur