Blog > J'aménage > Un jardin en pots
J'aménage, Tendances

Un jardin en pots

Vous avez envie de fleurs et même d’arbustes, mais vous disposez simplement d’un petit balcon, d’une terrasse pavée ou d’une courette cimentée?

Pas de problème, mais une solution : la plantation en pots!

Comment procéder?

Quelle que soit la matière ou la taille de votre pot, il devra impérativement comporter des trousau fond afin de permettre à l’eau de s’écouler.

La plupart des pots destinés à la plantation et vendus en jardinerie en sont pourvus, mais pas toujours. Dans ce cas, munissez vous d’une perceuse et d’une grosse mèche et, pot retourné, réalisez vous même quelques trous.

Pour les modèles de pots en plastiques, il faut parfois simplement arracher à la main ou avec une pince des petits morceaux pour libérer les trous déjà préparés.
Pour éviter le pourrissement des racines, il est également prudent de disposer au fond du pot quelques centimètres de petits cailloux, ou de billes d’argile vendues à cet effet. Des petits morceaux de pots en terre cassés lors du dernier coup de vent peuvent aussi faire l’affaire. Cette opération est particulièrement importante pour les plantes qui réclament un sol bien drainé.
Versez ensuite sur environ la moitié du volume du pot la terre que vous aurez choisie. Il en existe de multiples sortes, selon la nature de vos plantations (choisissez la terre de bruyère pour les plantes demandant un sol acide, par exemple).

L’utilisation de terreau avec de la tourbe (la grande majorité des terreaux du commerce) menace les tourbières et n’est donc pas très écologique. De plus en plus de marques, notamment des marques de distributeurs, proposent donc désormais du terreau sans tourbe.
Posez la plante encore dans son pot d’origine sur la terre versée, bien centrée dans le pot et bien droite. Remplissez les côtés avec le restant de terre. Tassez manuellement la terre tout autour. Dans l’idéal et pour faciliter les arrosages futurs, le niveau de la terre devra se situer à environ deux centimètres par rapport au haut du pot.

Retirez la plante de son pot d’origine délicatement. Certains jardiniers laissent tremper la motte une heure ou deux dans une bassine d’eau. Démêlez les racines à la main, pour assurer une bonne reprise de la plante.

Plantez dans le trou que vous avez aménagé à cet effet. Arrosez copieusement avec une pomme d’arrosage tout autour de la plante. Si la terre se tasse trop pendant l’opération, ne pas hésiter à en ajouter encore un peu.

pots2.jpg

Pour limiter l’évaporation de l’eau l’été, et les effets du froid l’hiver, il est très recommandé de disposer un paillis sur la terre.

Outre ses intérêts pratiques, le paillis a aussi un avantage esthétique. Plusieurs solutions sont possibles.

L’écorce est vendue sous forme de morceaux et grands sacs en jardinerie. Il faut la disposer en couche assez épaisse. Elle donne un effet très naturel, et s’accommode bien avec un arbuste. Très légère, des morceaux peuvent s’envoler en cas de mauvais temps.

Pour un effet “bord de mer” on peut également choisir de disposer des galets ou des coquillages.

Le gravier permet aussi de réaliser un paillis avec une grand palette de coloris.

 


Et voilà! Et vous, vous plantez en pots?

 

Tags  

Suivez-nous sur