Blog > Mon propriétaire, mon locataire > Propriétaire, locataire : qui paye les travaux de plomberie?
Mon propriétaire, mon locataire, Questions immobilières

Propriétaire, locataire : qui paye les travaux de plomberie?

Article mis à jour en AVRIL 2016

En matière de plomberie, toutes les réparations n’incombent pas au propriétaire. Tout dépend s’il s’agit d’anomalies d’installation ou de dégradations dues à la vétusté.

 

travaux de plpomberie locataire qui paye
Une fuite d’évier… C’est à moi ou à mon proprio de payer la facture ?

 

Dans le cas classique d’une fuite d’eau, le locataire a tendance à appeler son propriétaire pour gérer le problème. Cependant, si cette fuite est due à un joint ou à une vis de serrage normalement usés par le temps, c’est le locataire qui doit procéder aux réparations. Il est en effet tenu à veiller au bon entretien de son logement. Le décret du 26 août 1987 sur les réparations locatives est d’ailleurs précis sur ce point.

 

Les réparations à la charge du locataire

Le locataire est tenu de faire les menues réparations des équipements mis à sa disposition, soit le changement des fameux joints, des vis, mais aussi payer l’entretien annuel de la chaudière si le logement en possède une. Cette visite d’entretien est effectuée par un professionnel agréé qui doit délivrer une attestation au locataire dans les quinze jours qui suivent sa visite. Ce document pourra être présenté en cas de sinistre.

 

Les réparations à la charge du propriétaire

Si la fuite provient du tuyau de l’immeuble, ou bien d’un trou dans le tuyau d’évacuation coudé qui se trouve derrière la machine, le locataire n’a pas à ouvrir son porte-monnaie. En effet, selon la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989, chaque propriétaire doit vérifier si le logement qu’il propose en location est en règle au niveau de la réglementation en vigueur. Cela doit être fait avant chaque signature de bail. Dès lors, les frais de plomberie sont à la charge du propriétaire dans deux cas. Si le problème existait avant la signature du contrat de location, mais qu’il a été découvert durant l’emménagement ou pendant la première utilisation ou le souci survient après la signature du contrat, mais qu’il trouve sa source dans un manque d’entretien de la part du propriétaire.

Il est donc très important, lorsqu’on loue un logement, de bien vérifier la plomberie lors de l’état de lieux afin d’éviter les mauvaises surprises.

Et vous ? Vous est-il arrivé d’avoir à payer pour des réparations de plomberie ? Comment cela s’est-il passé avec votre propriétaire ? Laissez-nous vos témoignages dans la partie Commentaire de ce post !

Tags  

Suivez-nous sur