J'aménage

Arbres, fruits, haie mitoyenne et… voisins

Les branches du chêne du voisin débordent dans votre jardin, vous font de l’ombre et vous pensez à la tronçonneuse ? Ou bien ce sont ses cerises qui vous donnent envie de tendre la main et de faire un clafouti ? Que dit la Loi* ?Lire > Arbres, fruits, haie mitoyenne et… voisins
Tags : , , , , ,

Mon propriétaire, mon locataire

Sortir de la loi de 1948 : le droit de reprise pour travaux

Dans le dernier billet, nous évoquions la possibilité offerte au bailleur d’exercer son droit de reprise pour se loger soi-même ou loger quelqu’un de sa famille. Le bailleur peut aussi faire jouer son droit de reprise pour travaux.Lire > Sortir de la loi de 1948 : le droit de reprise pour travaux
Tags : , , , ,

J'aménage

De l’influence des plantes de balcon entre-elles

Saviez-vous que certaines plantes s’entendent à merveille ou se détestent ? Les vrais pro du potager connaissent les associations de légumes et de fruits à éviter ou à privilégier pour obtenir une bonne récolte et éviter les soucis. Mais pas besoin de cultiver des poireaux ou des choux pour pratiquer l’allélopathie, la science de l’influence des plantes entre-elles. Cela a aussi son utilité pour les jardiniers de balcons ou de terrasses !Lire > De l’influence des plantes de balcon entre-elles
Tags : , , ,

Mon propriétaire, mon locataire

Sortir de la loi de 1948 : le droit de reprise au logement pour s’y loger ou loger sa famille

La dernière fois, nous avons vu comment sortir un logement de la loi de 1948 via un nouveau contrat de location. Une autre façon de faire cesser un bail 48 est de récupérer le logement en faisant jouer le droit de reprise au logement pour s’y loger soi-même ou y loger quelqu’un de sa famille. Toutefois, ce droit de reprise implique de suivre une procédure stricte.Lire > Sortir de la loi de 1948 : le droit de reprise au logement pour s’y loger ou loger sa famille
Tags : , , , ,

Mon propriétaire, mon locataire

Sortir de la loi de 1948 : établir un nouveau contrat de location

Précédemment, nous avons parlé du loyer des logements soumis à la loi de 1948. Comme vous avez pu le constater, un loyer régit par la loi de 48 est très favorable aux locataires, et donc moins pour les propriétaires bailleurs ! Car même avec les augmentations annuelles, le loyer reste bien souvent inférieur aux prix du marché locatif.Lire > Sortir de la loi de 1948 : établir un nouveau contrat de location
Tags : , , , ,