Ouverture des données publiques : quel impact sur l’immobilier ?

C’est l’un des « buzz word » depuis quelques mois, pourtant les définitions que l’on en donne sont souvent opaques : l’« Open Data »  fait couler de l’encre. De quoi s’agit-il ? Quelles données sont concernées ? Quel sera l’impact sur l’immobilier ?

L’Open Da-quoi ?

L’idée.

L’Open Data est un mouvement d’ouverture des données publiques. Collectées depuis plusieurs années par les collectivités et l’Etat, celles-ci sont aujourd’hui mises à disposition. Concrètement, ces données sont une matière brute qui doivent trouver écho dans des réutilisations concrètes, tournées vers le grand public pour que celui-ci puisse se les approprier.

Les concours.

Aux Etats Unis, le portail national data.gov a été ouvert en mars 2009, l’Angleterre a suivi en 2010 et la France s’est lancée l’année dernière.

Des concours sont régulièrement organisés par les différents producteurs de données à tous les niveaux des collectivités pour mettre en avant les réutilisations. Au niveau national, Etalab (lien : http://www.etalab.gouv.fr/à lance plusieurs vagues de concours, au niveau départemental, la Saône-et-Loire a organisé un appel à projet (http://www.opendata71.fr/concours/) en début d’année et certaines villes comme Rennes et Nantes (lien : http://data.nantes.fr/) sont très actives.

 

Et dans l’immobilier ?

Se lancer dans un projet immobilier est synonyme de chasse aux informations. Ces informations sont aussi différentes que dispersées et l’on passe parfois des heures a jongler entre les différents sites. L’Open Data peut concrètement faire gagner du temps en permettant l’accession à ces informations pertinentes en un point unique (lien vers : http://homengo.com/immobilier/). Des services comme celui que nous créons, Home’n’go, pensent ainsi que l’Open Data aura un impact profond et durable sur ces informations, qu’il sera même possible d’ériger ces données en nouveaux critères de recherche.

Ces données deviennent alors de véritables clés de lecture dans des domaines comme la fiscalité, la démographie, le logement, la politique ou encore les transports.

 

A l’étranger, quels modèles lient données et immobilier ?

Le mouvement de l’Open Data est plus ancien dans les pays anglo-saxons, aussi des leaders ont déjà pu se dégager tels que Zillow aux Etats Unis et Zoopla en Angleterre. Le premier apparaît comme une référence en termes d’estimation de biens et indique précisément ce qui se trouve autour de chaque bien. Le second multiplie les innovations, met à disposition des informations locales très précises et rend public tous les prix des transactions.

 

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook