Biarritz : De belles opportunités sur un marché tendu

À l’occasion du salon de l’immobilier de Biarritz, Logic-Immo.com a réuni six experts pour faire un point complet sur ce marché local. Voici les moments forts de cette table ronde.

Propos recueillis par Frédérique Jourdaa.

Le front de mer, toujours dans le vent

«Impossible de fixer une moyenne en Pays Basque où cohabitent deux marchés distincts, rappelle Didier Herbin, président de Orpi Pays Basque. En front de mer, les prix des rares biens proposés à la vente atteignent toujours des sommets, entre 7 000 et 10 000 euros du mètre carré». Dès lors qu’on s’éloigne de la côte, les prix retrouvent des niveaux plus abordables. «Comptez en moyenne entre 3 700 et 3 900 euros le mètre carré pour une acquisition dans l’ancien».

Amorce de baisse des prix dans l’arrière-pays et dans le neuf

Détournés de la côte, les primo-accédants remontent dans l’arrière-pays ou sur la côte landaise, «notamment grâce aux nombreux programmes de maisons et d’immeubles neufs qui représentent 70 % du marché des résidences principales», note Sonia Martin Del Campo, PDG de Seixo Habitat. «Le dispositif Scellier en vigueur jusqu’à la fin de l’année réserve de belles opportunités dans ce secteur», ajoute-t-elle.

Maisons individuelles : mieux et plus chères avec la RT 2012

A partir du 1er janvier 2013, la nouvelle norme thermique RT2012 renchérira les coûts de construction de 10 à 12 %. Elle n’en permettra pas moins de substantielles économies d’énergie par la suite. «Le Pays Basque, c’est le marché de l’émotion. Les terrains sont rares et les prix très élevés, surtout sur la côte. Le budget moyen d’une construction s’élève entre 1 200 et 2 000 euros du mètre carré», remarque Bastien Lissague, responsable commercial des Maisons d’Aquitaine.

Faire appel à un diagnostiqueur certifié

«Depuis 1997, chaque année, la mise en place d’un nouveau diagnostic (plomb, gaz, insectes xylophages, DPE, selon la nature et l’année de construction du bien) permet de sécuriser l’acte d’achat et de vente», rappelle Florent Lorblanches, du cabinet Atlantic Contrôle, qui évalue le panier moyen à 250 euros dans la région.

Taux immobilier, c’est le moment d’acheter

«Non seulement les taux d’intérêt sont historiquement bas (à partir de 3 % pour un crédit de 120 000 euros souscrits sur 15 ans)», affirme Carole Watine, courtier en prêts immobiliers chez CAFPI, mais en plus «les banques pourraient assouplir leurs conditions d’octroi pour dynamiser cette fin d’année 2012».

Scellier, Duflot, etc. : des avantages fiscaux à exploiter

Le gel du régime d’imposition des plus-values avait freiné le marché, mais, estime maître Fabien Gaillard, notaire à Saint-Jean-de-Luz, «la nouvelle réforme du gouvernement sur le régime d’imposition des plus-values fluidifiera à nouveau les transactions avec l’institution d’un abattement supplémentaire de 20 %, pour les seules cessions d’immeubles bâtis opérées en 2013, applicable sur les plus-values nettes imposables après abattement pour durée de détention. La loi fiscale 2013 favorisera donc la remise des biens immobiliers sur le marché. Côté neuf, le maintien des taux très bas et la très attendue loi Duflot, tout en apportant une nécessaire part de mixité sociale, offrira de très intéressantes opportunités fiscales dans la région».

Séverine Amate, Responsable Communication & RP Logic-Immo.com

« A travers son baromètre et son indice du moral immobilier, Logic-Immo.com met en lumière les préoccupations des personnes en phase d’acquisition d’un bien. Les derniers chiffres permettent de détecter une certaine réticence des futurs acquéreurs en ce qui concerne l’évolution du marché immobilier. La crainte d’une détérioration du contexte économique pèse sur leur projet d’acquisition. Néanmoins, ils sont de plus en plus nombreux à attendre une baisse des prix dans les six prochains mois. Si seuls 11% envisageaient cette possibilité en janvier 2011, ils sont désormais 52% à anticiper ce retournement en octobre 2012. Dans un marché immobilier perçu comme plus favorable, les futurs acquéreurs sont dans l’attente franche d’une baisse des prix avant toute action d’acquisition. »

 

 

4 commentaires
  1. immobilier biarritz

    Le marché à Biarritz est en train d’exploser, et faire loger les jeunes notamment devient vraiment compliqué avec des prix qui flambent toujours plus…

  2. jacques
  3. Patrice

    Immobilier biarritz : tout est dit sur ce site

  4. Patrice

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook