A Lille, l’immobilier reste une valeur refuge !

Du 30 mars au 1er avril, s’est tenue l’édition du salon Immotissimo à Lille Grand Palais. Les experts conviés par Logic-Immo.com ont fait le point sur le marché local.

Dès le début le ton est donné par les six experts invités à s’exprimer autour de la table ronde «Tout savoir pour réussir votre projet immobilier», organi­sée par Logic-Immo.com : «il ne s’agit pas de remettre à demain les projets immobiliers mais de profiter des opportunités offertes car elles existent !». Un conseil rassurant en ce début d’année marqué par l’arrivée de mesures restrictives liées au plan de rigueur qui n’ont pas épargné l’immobilier.

Suite à la modification appliquée sur la plus-value immobilière, le marché lillois s’est traduit avant la date d’entrée en vigueur, le 1er février 2012 par une hausse du nombre de transactions. Depuis, les futurs acquéreurs sont plus frileux… Philippe Descampiaux, président de la société Descampiaux Dudicourt Immobilier, le confirme en expliquant que «le marché s’est ralenti et les futurs acquéreurs se retrouvent dans une période d’attentisme». Néanmoins, il relativise en précisant que «le logement reste un besoin de vie et qu’investir dans la pierre sur Lille reste une excellente valeur refuge». À ces propos, Maître Yves Aubry, notaire à Lille, ajoute que «les écarts de prix considérables qui existent selon la situation géographique du bien n’aident pas l’acquisition».

Un des freins à l’acquisition est semble-t-il les conditions d’octroi de crédit… utopie ou réalité ? Corinne Decroo, responsable de la prescription immobilière au Crédit du Nord, rassure et confirme que «les banques continuent de prêter, à d’excellents taux (environ 4%) et que le moment reste opportun pour acheter». Toutefois, elle ajoute que «les clients doivent avoir un dossier d’emprunt irréprochable, un minimum d’apport personnel et un endettement ne dépassant pas, si possible, le tiers de leur revenu». Une fois ces critères respectés, «un accord de principe est donné en moins d’une semaine». Maître Yves Aubry affirme que «80% des futurs propriétaires ont déjà consulté leur banque pour connaître le montant dont ils disposent avant d’acheter».

Acheter ou faire construire ? Les préoccupations à prendre. «Faire construire sa maison, c’est le projet d’une vie» souligne Monique Haverbeke, directrice commerciale chez Loginor. Certes, «construire une maison au label BBC engendre un surcoût d’environ

15 000 € mais très vite des économies d’énergie viendront compenser ces frais». Olivier Doby, diagnostiqueur chez Maisonormes, rappelle quant à lui que le dossier de diagnostic technique est essentiel pour se prémunir contre les vices cachés du bien que l’on souhaite acquérir. Il peut même dans certains cas faire varier son prix. Côté vendeur, «attendre le dernier moment» est un mauvais calcul car le résultat des diagnostics peut inciter l’acheteur à négocier… d’où l’intérêt de faire appel à un diagnostiqueur avant de fixer le prix de son bien.

 

Stéphanie Pécault, Directrice des études Logic-Immo.com

« À travers son baromètre et son indice de confiance de l’immobilier, Logic-Immo.com met en lumière les préoccupations des personnes en phase d’acquisition d’un bien. Les derniers chiffres permettent de détecter une certaine réticence des futurs acquéreurs en ce qui concerne l’évolution du marché immobilier. La crainte d’une détérioration du contexte économique pèse sur leur projet d’acquisition. Par ailleurs, ils sont de plus en plus nombreux à attendre une baisse des prix dans les six prochains mois. Si seuls 11 % envisageaient cette possibilité en janvier 2011, ils étaient désormais 42 % à anticiper ce retournement en octobre 2011. D’après les premières estimations, cette attente se renforce en début d’année : si jusqu’à présent le contexte de campagne électorale avait peu d’impact sur le marché immobilier, début 2012, un nombre croissant de futurs propriétaires sont tentés de retarder leur projet immobilier. »

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook