Questions d'argent et de droit

Est-ce que je peux acheter sans apport ?

Vous rêvez d’acheter un appartement ou une maison mais n’avez pas mis d’argent de côté ? Sachez que cela n’a rien d’impossible ! En effet, de plus en plus de banques acceptent d’accorder des crédits à des ménages sans apport personnel. Quelles sont les conditions à respecter ?

 

 

L’apport personnel, késako 

L’apport personnel, c’est la somme dont vous disposez personnellement pour financer une partie de votre achat immobilier. Cet apport, qui est généralement complété par un crédit immobilier, provient souvent de votre épargne personnelle (Livret A, Livret Jeune, plan d’épargne logement, etc.), mais peut également être issu d’un héritage, d’une aide familiale ou encore de la revente d’un autre bien immobilier. Certaines aides attribuées sous des conditions de ressources peuvent également être considérées comme un apport personnel.

C’est le cas du prêt à taux zéro (PTZ) qui peut financer 20 % de votre achat, du prêt d’accession sociale (PAS), du prêt conventionné (PC) ou encore du prêt d’Action Logement (aussi appelé « 1% logement »). Que l’apport personnel provienne de l’épargne ou d’aides au logement, les banques prêteuses souhaitent généralement qu’il représente au moins 10 à 20 % du montant de l’achat, afin de diminuer le risque d’un prêt non remboursé.

Cependant, si les banques préfèrent prêter de l’argent aux ménages disposant d’un apport, elles accordent de plus en plus de crédit à ceux qui n’en ont pas. Alors, pas de panique si c’est votre cas.

 

Pour acheter sans apport, mieux vaut être jeune !

Pour une banque, la présence d’un apport personnel constitue une preuve que l’emprunteur est capable d’épargner et de gérer son budget. Cependant, aujourd’hui, les banques prennent plus de risques et accordent des crédits à des personnes sans apport personnel. Si c’est votre cas, vous devrez présenter des garanties sérieuses pour espérer obtenir votre crédit.

En effet, votre banque cherchera à déterminer votre capacité à rembourser votre emprunt. Pour cela, elle regardera votre âge, votre situation professionnelle (revenus, type de contrat, perspectives d’évolution, etc.), votre situation familiale (nombre de personnes à charge…), votre niveau d’endettement (qui ne doit pas dépasser 33 % de vos revenus), ainsi que votre capacité d’épargne. Précisons que si vous êtes un jeune primo-accédant, la banque peut considérer qu’il est tout à fait normal que vous n’ayez eu le temps d’épargner suffisamment d’argent pour financer votre achat immobilier.

De plus, ces dernières années, les banques ont tendance à proposer des conditions d’emprunt avantageuses pour les emprunteurs de moins de 40 ans. En revanche, si vous avez plus de 50 ans et que vous n’avez pas mis d’argent de côté, il vous sera plus difficile d’obtenir un crédit immobilier.

 

Acheter sans apport : comment mettre toutes les chances de son côté ?

Si vous n’avez pas d’apport personnel, préparez minutieusement votre dossier d’emprunt avant de prendre rendez-vous avec votre banque. En effet, à défaut d’apport, vous devrez présenter de solides garanties ainsi que de bons arguments à votre banque. Si vous êtes jeune, vous pourrez notamment vous appuyer sur votre âge pour justifier votre absence d’apport.

Si vous avez des placements (Livret A, PEL, assurance vie…), il faudra absolument les présenter à votre banque, afin de prouver que vous êtes capable de mettre de l’argent de côté chaque mois, et donc de rembourser un éventuel crédit. Vous devrez également démontrer que votre situation professionnelle est stable. Si vous souhaitez emprunter en couple, il est préférable qu’au moins l’un des deux co-emprunteurs soit en CDI.

Enfin, vérifiez que votre endettement total ne dépasse pas 33 % de vos revenus. Dans tous les cas, n’hésitez pas à mettre votre banque en concurrence, afin de comparer les différentes offres et de faire des économies, que ce soit sur votre taux ou sur votre assurance emprunteur. Si votre banque vous refuse votre crédit, n’hésitez pas à demander les raisons de ce refus. Cela vous permettra d’améliorer votre dossier avant de faire une demande dans une autre banque.

 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags :
Un commentaire
  1. Anonyme

    retraite bien a vendre paye pour acheter 1 autre bien de meme valeur

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook