J'aménage

Comment choisir son sapin de Noël ?

Naturel ou artificiel ? Coupé ou en pot ? Pour quelle essence et quelle taille opter ? Suivez nos conseils pour choisir un sapin de Noël vraiment féérique. 

 


 

Un sapin de Noël: le plus durable

Le sapin en pot est l’option la plus écolo : il peut être replanté après les fêtes et réutilisé les années suivantes. Choisissez cette option si vous disposez d’un beau jardin. Petite précision : vivants, ces sapins peuvent devenir imposants au fil des ans. Veillez donc à chosir un bac adapté à leur croissance.

 

Le sapin coupé: le plus encombrant

Plus économique qu’un arbre en pot, le sapin coupé a un inconvénient de taille : il doit être jeté après usage. Mais pas n’importe où ! L’abandonner près d’une benne à ordures vous expose à une amende de 150 euros. Emmenez votre sapin à la déchetterie où il sera recyclé.

 

Le sapin artificiel : pratique mais polluant  

Vous avez décidé de vous offrir un élégant sapin artificiel. S’il est pratique, il est néanmoins pollutant. Il faudra cependant l’utiliser pendant au moins vingt ans pour espérer en réduire l’impact environnemental.

 

Quelle essence de sapin choisir ?

Si l’épicéa est économique, cet arbre perd assez facilement ses aiguilles. Pour éviter ce désagrément, préférez un sapin Nordmann ou Nobilis. Autre option : la très belle variété Pungens, dont la couleur bleutée apportera une touche féérique à votre salon. Veillez également à adapter la taille de votre arbre de Noël à la surface de votre intérieur : il faudra laisser au moins 15 centimètres entre le sommet de votre sapin et le plafond. Enfin, évitez de le placer près d’une cheminée ou d’un radiateur pour ne pas l’assécher prématurément.

 

Et si vous fabriquiez votre propre déco de Noël ? Suivez nos astuces pour une fête mémorable et créative !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags :
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook