Questions d'argent et de droit

Dans quel cas l’assurance emprunteur coûte-t-elle plus chère ?

Lorsque vous contractez un prêt immobilier, les assureurs veulent vérifier votre état de santé par le biais de formulaires. Retour sur les différentes situations qui ont un impact sur le prix.

 

 

Le questionnaire médical de santé

Lorsqu’une personne veut souscrire un crédit immobilier, elle doit garantir sa démarche par une assurance emprunteur. Un contrat qui permet à la banque de sécuriser son prêt, en cas de défaillance de remboursement. Bémol : un emprunteur en mauvaise santé constitue un risque aggravé pour l’établissement financier. C’est pour cela qu’il est souvent demandé de remplir un questionnaire médical.

Le premier niveau sera une déclaration de bonne santé, dans laquelle le candidat au crédit attestera ne pas avoir été traité ou suivi au cours des dernières années. Un questionnaire médical, plus ou moins poussé, peut être ensuite demandé. Ce formulaire comporte une dizaine de questions balayant les potentielles aggravations du risque à courir : traitements en cours, maladies connues, antécédents chirurgicaux et familiaux. Des justificatifs peuvent également être à fournir (comptes rendus médicaux, résultats d’examens…).

Enfin, dans le dernier cas, une visite médicale sera la condition nécessaire à la souscription de l’assurance emprunteur.

 

Assurance emprunteur pour les fumeurs : cest plus cher !

Lors du questionnaire, vous devez déclarer si vous êtes fumeur ou pas. En effet, pour les fumeurs, qui présentent un risque plus important pour l’assurance, les tarifs ne sont pas les mêmes. Le coût moyen constaté de l’assurance prêt d’un couple de primo-accédants fumeurs s’élève à 30 000 euros contre 14 400 euros, en moyenne, pour un couple non-fumeurs. Cependant, il faut relativiser. Les fumeurs occasionnels bénéficient souvent de tarifs plus avantageux que les fumeurs réguliers. Méfiez-vous des fausses déclarations, elles peuvent entraîner la nullité du contrat. De plus, rassurez-vous, il est possible de changer d’assurance à la fin de la première année.

 

En fonction de l’âge, le tarif de lassurance nest pas le même

Avec l’âge, les risques de soucis de santé sont plus élevés. Plus votre âge est élevé, plus le questionnaire médical sera approfondi et le montant de l’assurance élevé. Ainsi, par exemple, pour un emprunt de 150 000 euros, un couple de 36 ans bénéficiant d’un taux d’assurance de 0,39% par personne et assuré à 100% par tête, paiera pour un crédit sur 20 ans, 23 400 euros d’assurance. Alors qu’un couple de 56 ans, ne pourra emprunter lui, que sur 15 ans, au taux de 0,59% par personne et paiera 26 550 euros d’assurance, alors que sa durée d’emprunt est réduite de 5 ans.

 

Bien informés, vous avez désormais toutes les clés pour emprunter !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook