Questions d'argent et de droit

Investir dans l’immobilier français depuis l’étranger 3/3

Expatriés, et si c’était le moment idéal pour acquérir un bien immobilier en France ? Acheter à crédit peut-être une solution. Voici nos conseils pour vous aider dans vos démarches.

 

Emprunter depuis l’étranger : le pour et le contre des crédits

Acheter un logement en France depuis l’étranger, c’est possible. Les expatriés n’ont pas toujours le réflexe de s’adresser aux banques françaises pour investir dans l’immobilier. Pourtant, il est recommandé d’emprunter en France où les taux sont exceptionnellement bas. Selon le site Investissement-locatif.com, en avril 2018, ils étaient de 1,45% sur 20 ans, et 1,25% sur 15 ans. Cependant, les banques proposent des taux légèrement plus élevés aux français non-résidents. Ils varient de +0,20% à +0,40%. Si vous décidez de franchir le cap, il faudra cependant faire preuve de patience. Les banques sont plus pointilleuses à l’égard des non-résidents. Traductions certifiées de documents, documents administratifs longs à obtenir, n’hésitez pas à constituer votre demande de prêt, le plus en amont possible. Et à vous entourer d’interlocuteurs experts, spécialisés dans la gestion d’une clientèle non-résidente.

 

Emprunter depuis l’étranger : oui aux SCPI

Vous pouvez aussi opter pour la société civile de placement immobilier (SCPI) pour investir. Concrètement, les investisseurs achètent des parts de parc immobilier appartenant à la SCPI, puis deviennent associés et propriétaires d’un pourcentage de chaque bâtiment qui la compose. L’attestation de propriété de parts donne droit à la perception trimestrielle de loyers au prorata des parts détenues. Les avantages de la SCPI ? Aucune contrainte de gestion, une mutualisation des risques, une diversification du patrimoine et une flexibilité car chaque investisseur peut calibrer son investissement. Web, cloud, signature électronique, grâce aux nouvelles technologies, acheter un appartement en France depuis l’étranger n’a jamais été aussi facile. Vous pouvez aussi faire une procuration pour qu’un tiers de confiance signe l’acte authentique.

 

A vos marques, prêts, investissez !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook