Questions d'argent et de droit

Psychologie de l’achat immobilier entre Hommes et Femmes – Vrai/Faux sur leurs comportements face à l’achat immobilier

Suite à la St Valentin, le portail d’annonces immobilières Logic-Immo.com dévoile son étude sur les différences Homme-Femme face à l’achat immobilier en partenariat avec le blog Mysweet’Immo.
Autant d’éléments utiles à déchiffrer pour faire aboutir son projet d’achat en couple en toute sérénité, sachant que la plupart du temps l’achat immobilier se fait à deux.

Existe-t-il de réelles différences de perception entre les hommes et les femmes face à l’achat immobilier ? Partagent–ils les mêmes préoccupations ? Font-ils des concessions sur les mêmes points ?

 

4 vrai-faux pour mieux comprendre la psychologie de l’achat et réussir son projet immobilier à 2 :

1) Les hommes sont plus optimistes que les femmes en matière d’achat immobilier ? VRAI.

Lorsqu’on interroge les porteurs d’un projet pour savoir si c’est le bon moment selon eux d’acheter : 70% des hommes affirment que oui alors que 62% des femmes répondent par l’affirmative. Cela ne signifie pas pour autant qu’elles sont convaincues que ce n’est pas le moment d’acheter.

3 femmes porteuses d’un projet d’achat sur 10 ne savent tout simplement pas si c’est le moment opportun pour se lancer. Seulement 8% des femmes disent que ce n’est pas le bon moment.

Pourquoi ce doute plus marqué chez les femmes ?

D’une part, l’étude pointe des distorsions dans le regard porté sur leur situation financière. Les acquéreurs de sexe masculin ont une perception plus favorable de l’évolution de cette dernière.

31% ont le sentiment que la situation financière de leur foyer s’est améliorée ces derniers mois, alors que seulement 20% des femmes partagent ce ressenti.

D’autre part, leurs visions divergent concernant l’évolution du niveau de vie en France dans l’ensemble pour les 6 prochains mois. Même si, aussi bien les hommes que les femmes, misent majoritairement sur une stabilisation en France (21% des hommes candidats à l’achat parient sur l’amélioration du niveau de vie en France alors que les femmes ne sont quant à elles que 12%).

Comment se rassurer lorsqu’on doute face à un prochain achat immobilier ?

Les futurs acheteurs se renseignent de plus en plus avant de se lancer dans un projet d’achat d’un bien immobilier (mais pas que immobilier d’ailleurs). Marché, taux, environnement du quartier ciblé… Les acquéreurs ont besoin de certitudes avant de se lancer.

Ainsi, une veille sur le marché s’impose pour être informé et mieux maitriser son projet. Cela se déroule en plusieurs points :

1) S’informer : lire régulièrement la presse immobilière pour être tenu informé au quotidien de tout ce qui se sur le marché, les taux, les aides à l’achat…

2) Prendre de la hauteur : s’intéresser aux études publiées par les acteurs du marché telles que l’Observatoire du Moral Immobilier, qui évoque la prise de pouls des acquéreurs ;

3) Rechercher un accompagnement personnalisé : se rapprocher de professionnels de l’immobilier et du financement dès le début de son projet afin de collecter l’ensemble des éléments nécessaires pour mieux cerner son projet (aides, taux,…).

4) Gagner du temps : se rendre à des salons de l’immobilier, ce qui permet de rencontrer en un lieu unique l’ensemble des acteurs du marché local et avancer rapidement sur son projet immobilier (Retrouvez les dates des prochains salons immobiliers ici : http://rdv-immo.logic-immo.com/ ).

2) Gestionnaires, les hommes privilégient le respect du budget avant tout dans la concrétisation de leur projet … plus que les femmes ? FAUX

25% des hommes porteurs d’un projet d’achat immobilier se reconnaissent dans le profil d’un gestionnaire et privilégient le respect de leur budget avant tout. Chez les femmes, c’est 30%. La preuve que les femmes sont très vigilantes concernant le budget de leur projet.

Comment aider les futurs acquéreurs à maîtriser leur budget ?

Pour maîtriser son budget au mieux, il est important de se renseigner sur sa capacité d’emprunt très tôt auprès d’un organisme financier et d’identifier les aides à l’achat dont vous pourriez éventuellement bénéficier. Mais aussi confronter son budget à la réalité du marché. Savoir si son budget prévu est en adéquation avec le secteur visé, le type de bien recherché et les finitions attendues (travaux ou pas de travaux, neuf ou ancien,…).

Pour ce faire, il est alors conseillé de déposer des alertes chez les principaux portails d’annonces immobilières comme Logic-Immo.com, d’installer les applications mobiles des principaux portails d’annonces et de se documenter sur les transactions récentes réalisées sur le secteur recherché au travers du fichier Patrim par exemple (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R34630)

 

3) Les hommes se disent plus facilement prêts à attendre la bonne affaire avant de se lancer dans la concrétisation de leur projet immobilier que les femmes? VRAI

31% des hommes porteurs d’un projet d’achat immobilier se reconnaissent dans le profil d’un opportuniste et se disent disposés à attendre la bonne affaire avant de se lancer. Chez les femmes, on atteint 24%.

Comment savoir si on tient la perle rare avant de passer à l’acte d’achat ?
Rien de sûr ! Mais mieux vaut être vigilant : être attentif aux détails lors de la visite et passer le bien au crible, lire les diagnostics immobiliers mais également les compte rendus d’assemblée générale pour les biens en copropriété… Mais aussi, ne pas hésiter à visiter le bien visé à différents horaires de la journée et à se renseigner sur l’environnement du bien et ses évolutions à moyen terme.

 

4) Les femmes se disent plus disposées à faire des concessions lors de leur prochain achat immobilier. FAUX

Près d’1 futur acquéreur sur 4 refuse toute concession, qu’il soit un homme (25%) ou une femme (27%). Interrogés il y a 2 ans par l’Observatoire du Moral Immobilier, seulement 16% des hommes se disaient refuser toute concession.

Mais pour les 3/4 restants l’idée de faire des arbitrages est bien intégrée.
Toutefois, c’est sur la question de l’objet des concessions que les avis divergent entre les hommes et les femmes.

Pour les hommes, il est plus facile de céder sur la surface du bien (36%) puis sur la localisation (29%) quasi-ex aequo avec le prix (28%).

Pour les femmes, plutôt gestionnaires, la surface arrive de loin en premier levier de concessions envisageables (43%) suivie par le prix de vente (18%) et la localisation ex-aequo (18%).

 

Comment savoir s’il faut insister ou s’il est temps d’accepter de faire des concessions ?

1) Evaluer l’urgence du projet ;

2) Echanger avec les professionnels de l’immobilier local pour en savoir plus sur le volume d’offres et la tension du marché sur ce type de bien ;

3) S’assurer que le prix demandé est le prix du marché à l’aide d’outils tels que www.immobilier.notaires.fr qui donne une notion du prix au m2 pratiqué sur un secteur déterminé ;

4) Se projeter sur le quotidien : temps de trajet, accès aux infrastructures de transport, accès routier, proximité des écoles, crèche, commerces… selon ses besoins.

Retrouvez tous ces conseils en vidéo sur l’interview de Séverine Amate, Directrice Communication chez Logic-Immo.com sur le plateau d’Intégrale Placements sur BFM Business http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/la-vie-immo-homme-et-femme-ont-ils-la-meme-psychologie-lors-d-un-achat-immobilier-1302-1035467.html

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook