Je cherche un logement

Résidence secondaire 3/3 : Location, mode d’emploi

L’idée de louer votre résidence secondaire pour absorber les charges vous tente ? Voici trois commandements à suivre impérativement, pour ne pas commettre d’impair.

 

Ton numéro dimmatriculation, tu demanderas 

Si vous décidez de louer votre résidence secondaire de façon régulière, vous devez la déclarer comme un meublé de tourisme auprès de votre mairie. A défaut de quoi, vous risquez une amende de 450 €. Dans certaines communes où le marché locatif est très tendu, une autorisation préalable du conseil municipal peut être exigée avant de louer son meublé sur de courtes durées. C’est le cas  à Paris, Lyon, Marseille, Nice. On peut aussi vous imposer un changement d’usage et de destination, requalifiant ainsi votre logement en local commercial, ce qui aura des conséquences fiscales importantes.

 

Pas plus de 90 jours, tu ne dépasseras

Une résidence secondaire peut être mise en location sans aucune limitation du nombre de jours dans l’année. Pour rappel, est considéré comme résidence secondaire un logement occupé moins de 120 jours par an par son propriétaire. En revanche, la loi vous oblige à ce que chaque séjour n’excède pas 90 jours pour un même locataire.

 

Aux impôts, tu déclareras

Si vous louez votre résidence secondaire, vous relevez du régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Tant que les recettes de la location ne dépassent pas 32 900 euros, vous êtes soumis au régime micro-BIC et bénéficiez d’un abattement de 50%. Au-delà, le régime réel d’imposition (déduction des charges pour leur montant réel, sans abattement forfaitaire) s’applique. Depuis le 1er janvier 2017, les plateformes de location vous transmettent un relevé des recettes de votre location et vous êtes seuls responsables de la déclaration de vos revenus locatifs. A partir de 2019, les plateformes de location de courte durée émettront elles-mêmes leur déclaration au fisc.

 

Si vous êtes locataire et que vous souhaitez louer votre logement, consultez nos conseils avant de vous lancer.

 

Munis de ces précieux conseils, vous voilà prêts à louer votre home sweet home en toute tranquillité.

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook