Questions d'argent et de droit

Louer sans garant, c’est possible ?

La plupart des bailleurs exigent un garant pour limiter les risques de loyers impayés. Si vous n’avez pas de caution physique, des dispositifs vous aident à surmonter cet obstacle.

 

 

La garantie VISALE

Vous avez plus de 30 ans et vous êtes salarié d’une entreprise privée non-agricole ? Le dispositif “Visa pour le logement et l’emploi” est fait pour vous ! Lancé en 2016, ce programme remplace la Garantie des Risques Locatifs (GRL) et prend en charge vos loyers en souffrance. Pas besoin de garant, les sommes sont avancées par Action Logement (ex : 1% Logement). Une facture qu’il vous faudra rembourser par la suite. Pour bénéficier de cette garantie, créez votre espace personnel sur le site Visale.fr.

 

La garantie LOCA-PASS

Action Logement s’occupe aussi de vos impayés si vous êtes un salarié du privé de moins de 30 ans. L’organisme propose en effet à votre bailleur une garantie gratuite couvrant jusqu’à 9 mois de loyers et de charges. Une somme que vous rembourserez ensuite sans frais ni intérêts, dans un délai de trois ans.

 

Le dispositif public Solibail

Destinée aux foyers modestes, cette solution garantie par l’État rassurera votre bailleur : une association locative conventionnée s’engage à lui verser charges et loyer mensuels. Aucun risque d’impayés, nul besoin de garant ! Vérifiez votre éligibilité à ce dispositif solidaire.

 

La caution locative étudiante “CLÉ”

Avis aux étudiants, doctorants ou post-doctorants qui souhaitent louer sans garant : ce dispositif géré par les CROUS vous permet d’accéder à une chambre universitaire, un studio ou tout type de logement, partout en France. Si votre dossier de location est complet, votre garantie Clé est activée sous trois jours. Faites votre demande sur ce site.

 

La caution bancaire

Prenez rendez-vous avec votre conseiller bancaire et demandez-lui s’il peut mettre en place une caution pour vous permettre de louer votre logement. Cette solution rapide a tout de même un inconvénient de taille : votre banque exigera le dépôt d’une importante somme d’argent sur un compte bloqué, pour éponger d’éventuels impayés.

Les dispositifs existent. Renseignez-vous et entamez sans tarder vos démarches.

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook